17 avril 2012

La problématique des blogueurs

Mon confrère Olivier me tague mais je n’ai rien compris au sujet ! Qu’à cela ne tienne, je vais y répondre quand même, ça illustrera la question… : le blogueur n'a aucune problématique tant qu'il s'applique à ne raconter que des conneries.

Le cerveau du blogueur ?

N’ayant strictement aucun objectif pour mes blogs à part faire rigoler les copains et gagner des places dans les classements de blog pour irriter les professionnels de la communication qui se fatiguent à tenir un blog pour tenter de se faire un nom et de gagner de l’oseille, le blog se retrouve le cadet de mes soucis ce qui me permet d’y passer une partie importante de ma vie sans en avoir l’air et sans en avoir rien à cirer, la seule préoccupation qui m’empêche de dormir est de ne pas faire de phrases trop longues.

Le thème ?

Je conçois que le sujet soit important pour nombre de mes confères mais ayant deux blogs thématiques, deux généralistes et un personnel, je n’ai pas trop de difficulté pour orienter mon blogage. Par les temps qui courent, on est un peu centré sur la présidentielle mais trouvez moi un thème, je ponds un blog.

Tâchez de trouver quelque chose à caractère sexuel…

Le titre ?

Le titre des billets et du blog sont certes très importants. Ceci n’a pourtant pas empêché ce blog d’être classé troisième chez les geeks chez Wikio quand il s’appelait encore « Partageons le reste » parce que j’ai mis trois ans à trouver un titre.

SEO ?

C’est mal, je sais, mais je me contrefous de mon référencement. Faisant des billets pour faire rigoler les copains, je me fous totalement des crétins (bonjour, toi !) qui pourraient débarquer ici en venant de Google parce qu’il a cherché « Problématique des blogueurs » dans Google.

Le Contenu ?

Je vais me répéter mais je tiens cinq blogs. Si trouver du contenu me posait un problème, ça se saurait…

Par contre, soyons sérieux deux minutes : le blogueur se doit de produire du contenu original ou de faire des liens vers de l’information. Il ne doit pas répéter. Mais je reconnais que j’ai un peu tendance à recopier des discours de Hollande…

Les images ?

Elles servent uniquement à « colorer » le blog. Je m’en fous donc de pomper des images sans l’autorisation de l’auteur même si je m’efforce de faire des liens vers la source, parce que « des liens, bordel, des liens ! ».

Le template ?

Je ne sais pas ce qu’est un template. Pour ma part, j’ai choisi un modèle de blog simplissime, ce qui me vaut des moqueries de geeks imbéciles qui n’ont strictement aucune notion du marketing : cette « simplitude » permet de faire en sorte que les lecteurs se concentrent sur le contenu…

Le partage de contenu ?

Je fais en sorte que mon contenu soit partagé par un maximum de monde mais uniquement pour les classements de blog, pour le reste, je m’en contrepignole.

Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : je suis très fier quand beaucoup de monde backtweete mes billets, mais uniquement les bons billets, quand beaucoup de lecteurs jugent qu’ils valent la peine d’être partagés.

Hier, j’ai fait un billet politique à la gloire de Ségolène Royal. Beaucoup de fanatiques l’ont backtweeté, ça m’a fait rigoler. C’est de la faute de Romain Pigenel : depuis qu’il a pris la première place du classement, je suis obligé de faire n’importe quoi pour remonter.

Money ?

Je tiens mon blog dans le strict cadre du loisir et j’ai un salaire absolument indécent pour un gauchiste : il est hors de question que je gagne du pognon avec mes blogs, ce qui ne m’empêche pas de respecter les gens qui ont l’idée inverse.

Avoir plus de trafic ?

Pour quoi faire ? Mon blog n’est pas monétisé. Le trafic est juste un indicateur comme un autre. Mais ça fait trois ans que le billet le plus vu de mon blog politique n’a rien à voir avec la politique mais est du à un excellent positionnement sur la requête « Paris Hilton Nue » dans Google Image, j’ai bien appris à ne plus regarder le trafic autrement qu’avec le sourire !

About me ?

« J’ai jamais trop porté d’attention à ma page me me me » nous dit Olivier. Moi si mais ça date d’une époque où j’étais obnubilé par les mentions légales et toutes ces conneries, l’anonymat et tout ça…

Depuis, j’ai fait le choix de ne plus être anonyme et de prendre le risque (limité !) que mon blog soit connu par des gens que je ne voulais pas qu’ils connaissent (mes collègues de travail). Je suis beaucoup plus détendu et me fous totalement de tout. Amen.

Des tags ?

Il faut que je tague des gens, parait-il. Je vais choisir Olympe qui devinera pourquoi, FalconHill parce qu’avec le rythme de la campagne, on n’a plus le temps de rigoler, Yann, par respect pour le troisième âge, Gaël parce qu’il cherche des idées de billets mais ne comprendra rien aux questions posées, Pierre parce qu’il n’est plus lui-même, Sarkofrance pour vérifier qu’il lit bien mes annexes, Eric parce qu’il m’a appris le blogage, Eloooody parce qu’il parait qu’elle est bonne et El Camino, Gildan, Antoine, Seb, Dagrouik et Melclalex qui m’ont dit qu’Elooooody est bonne.

15 commentaires:

  1. Salut,

    Superbe réponse j'en attendais pas tant! En fait je t'avais tagé à la base pour retenir ton attention, car je savais que cette image aller te plaire. Mais l'idée de la Chaine pour ce genre de billet c'est super !

    RépondreSupprimer
  2. Je ne sais plus qui je suis mais je suis en mutation. Je ne sais plus où j'habite. Je me transforme. Jolie Chaîne !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai rien compris... :) (mais j'aime beaucoup ce billet)

    RépondreSupprimer
  4. Moi aussi j'aime ce billet, il y a des belles illustrations.

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. Ah ! Je faisais allusion à l'anonymat perdu.

      Supprimer
  6. Bravo ! Moi j'aime beaucoup tes blogs. Ce sont d'ailleurs pratiquement les seuls que je prenne le temps de lire.

    RépondreSupprimer
  7. J’adore vraiment ce que vous faites, bravo !!! Merci bien de partager avec nous cet article.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !