14 avril 2015

Burn out, burn in ?

Depuis quelques jours, j'ai accès à ma boîte mail professionnelle depuis mon iPhone. J'ai ouvert l'accès pour des raisons précises : voir si cela fonctionne. C'est le cas ! Évidemment. 

Toujours est-il que je voulais la virer après le test mais, finalement, je trouve cela bien agréable. Concrètement, je viens de recevoir un mail d'un collègue alors que j'étais en copie pour info "par réflexe". Si je l'avais lu demain matin en arrivant au bureau, je l'aurais jeté immédiatement en vidant les mails de service alors qu'en le voyant à 20 heures, en vidant mon demi post travail, j'ai eu une idée pour contourner le problème. De même, ce matin, j'ai pu papoter avec ma chef avant qu'on soit pris dans l'engrenage du boulot. 

D'un autre côté, vu le temps que je passais au bureau à bloguer, je peux bien travailler pendant les heures de loisir. 

Quand j'aurais migré toutes les messageries pro vers la nouvelle, que l'on peut consulter par internet et pas seulement sur un client lourd, j'aurai une source de stress en moins, celle qui vous fait arriver au bureau avant les heures normales de réunion pour avoir le temps de s'informer. 

Quant au burn out, il n'arrive que lorsque l'on reçoit des mails qui génèrent du travail. 

11 commentaires:

  1. Pour avoir un burn out, faut déjà bosser ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi la dernière fois (non l'avant dernière) que je t'ai vu, c'était burnes out.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Oui, hein ! C'est vachement pratique de ne pas avoir des tonnes de mails à lire en arrivant au bureau.

      Supprimer
    2. Des tonnes ?
      Je n'ai jamais essayé de peser ceux que je recois

      Supprimer
  3. Le danger c'st quand ton chef s'aperçoit que tu lis tes mails en dehors des heures de boulot et qu'il se met à penser que c'est normal et habituel. C'est ce qui m'arrivait, non pas avec un iTruc, mais avec un Blackberry, d'arriver le matin et de voir mon chef me dire: "qu'est ce qu'on fait pour la question que je t'ai envoyée à 22h00?" et devant mon air ahuri, ajouter "Mais qu'est ce que tu as donc foutu hier soir". la réponse "Ma femme" n'a pas été acceptée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez nous, cela ne risque pas (le chef se ferait taper dessus). Mais le problème est réel dans des entreprises commerciales. Quand j'étais consultant, j'avais un chef qui me téléphonait souvent après 21 heures pour des raisons commerciales (travail sur un appel d'offre, recrutement de candidats,...). Pour lui, c'était naturel : il passait ses journées en clientèle et réglait "l'administratif" le soir. Un jour, je l'ai engueulé, je n'en pouvais plus. Et j'ai fini par éteindre mon téléphone pro à partir de 19h30.

      Supprimer
  4. Ça fait un bon bout de temps que j'ai connecté ma boîte mail pro sur mon téléphone, au début je l'ai fait parce que je suis toujours en vadrouille aux quatre coins de la boutique et que ça me semblait pratique d'avoir accès de partout aux infos, demandes et autres bidules qui tombent sans cesse.
    Mais j'y ai trouvé un autre avantage, quand je suis en réunion et que le sujet ne me passionne pas plus que ça, j'écoute d'une oreille et je vais vadrouiller dans les blogs, sur twitter ou ailleurs.
    Tu vois l'excuse : je lis un mail super urgent chef !
    Bon ok, je sais, ce n'est pas très poli de bricoler autre chose pendant qu'un gus s'évertue à nous expliquer un truc, mais comme la plupart du temps on reçoit un CR de la réunion après, je ne vois pas pourquoi je me priverai d'un légère distraction.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de voir un problème ce soir. Les gens dans le feu de l'action traitent les mails quand ils arrivent et n'ont plus de recul. J'ai envoyé un mail pour dire un truc du genre "ok on traite demain avant la réunion de 10 heures". Un collègue a fait une réponse précise.

      Du coup, j'ai envoyé un mail pour calmer le jeu.

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !