06 octobre 2007

La mort des mails

Eric a fait un billet intitulé "La mort de l'email ?"

Le commentaire que j'y est déposé est tellement long que ça serait du gaspillage de ne pas en faire un billet.

Dont acte.

Le courrier papier est ainsi fait qu’on en n’envoie plus que très peu (pour ma part, il reste les charges de l’appart, les anniversaires des neveux quand j’y pense et les cartes postales en vacance) mais qu’on en reçoit de plus en plus : du courrier en provenance d’entreprises, d’administrations, de pub, …

Pour le mail, ça commence à devenir pareil. On reçoit plus de mails envoyés par des robots que par des particuliers.

Pour le mail perso, je reçois des mails m’indiquant qu’un commentaire a été posé sur un blog, qu’un type me follow sur twitter, qu’un message m’a été déposé sur twitter, que quelqu’un a écrit un truc sur mon wall facebook ou m’a inscrit à je ne sais quelle cochonnerie Facebook.

Pour le boulot, je reçois des mails de l’agenda électronique m’indiquant qu’un clampin m’invite à une réunion, qu’une nouvelle version de tel document est mis en relecture sur l’outil machin truc, que la session de formation est annulée, …

Pour le boulot, on a un tas d’outils qui remplacent le mail (et le courrier : les signatures électroniques permettent de remplacer des documents papier) : des trucs de partage de documentation, des intranet pour déclarer les congés, des agendas électroniques pour inviter à des réunions, …

La difficulté, pour l’instant, est que les entreprises ne sont pas connectées entre elles ! Le même agenda électronique n’est pas utilisé par toutes les boites… Ca viendra : peut-être qu’un descendant de Facebook le permettra !

La messagerie ne disparaîtra pas : on y recevra des « notifications » et sera intégrée à d’autres outils (mon gmail est dans mon netvibes, à côté de twitter et du facebook : en clic je sais tout ce qui se passe).

Les systèmes de messagerie ont déjà commencé à évoluer. L’interface de Gmail, par exemple, est totalement déroutante au début, mais avec un peu d’habitude, c’est le bonheur : ce sont de vrais fils de discussion qui s’organisent, les messages ou discussions sont automatiquement classés, les fonctions de recherche « gogoliennes » y sont applicables, …

2 commentaires:

  1. Tu fais chier, Nicolas, j'ai déjà mis un com' chez Eric, je dois faire un copié-collé chez toi ?

    RépondreSupprimer
  2. Non, tu fais un billet chez toi !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !