11 décembre 2007

Internet rend idiot

C'est le prix Nobel de Littérature qui le dit.

28 commentaires:

  1. Ben c'est vrai, tu ne te rend pas compte du nombre de personnes qui pensent trouver l'Amour sur Meetic !

    RépondreSupprimer
  2. Il parait qu'il y en a qui trouvent.

    RépondreSupprimer
  3. Tu as fait des articles sur les billets sponsorisés ? Tu en penses quoi ? (ceci n'est pas un hors sujet)

    RépondreSupprimer
  4. Non, je n'ai pas fait.
    Je n'en pense rien : ca fait longtemps que je pratique internet et ça rend idiot.

    RépondreSupprimer
  5. Ou peut-être simplement qu'Internet est un havre accueillant pour les idiots à la base ! :)

    Tu n'en penses rien ? Vraiment ?

    RépondreSupprimer
  6. Si ! Je n'en pense que du mal... mais je n'ai pas le temps de disserter (d'autant que j'y connais rien).

    RépondreSupprimer
  7. Ah ok, pardon. Je ne voulais pas te mettre la pression.

    RépondreSupprimer
  8. Balmeyer,

    Il est un peu tôt pour une pression, non ?
    Mais repasse dans une petite heure et demie (surtout le demi !) ;-)

    RépondreSupprimer
  9. Bon, ben finallement, il n'y a pas de pression, alors ! :-(

    RépondreSupprimer
  10. J'avais apporté les bretzels ;-)

    RépondreSupprimer
  11. C'est bretzels ou ceinture ?

    Balmeyer,

    C'est pas avec toi qu'on disait sur tumblr que le nombre de commentaires est inversement proportionnel à l'intérêt du billet ?

    RépondreSupprimer
  12. Nicolas,

    Ben les bretzels, seuls, c'est sec, il faut une pression pour éviter d'avoir la bouche toute pâteuse !

    Tu vas me vexer. Vu le nombre de commentaires sur mon calendrier de l'avent !

    Plus sérieusement, c'est vrai, il y en a plus, parce que généralement, les commentateurs cherchent autre chose à commenter ou raconter.

    RépondreSupprimer
  13. Ouais... Certains blogueurs sont attachés au nombre de commentaires pour juger de la qualité d'un blog.

    J'aime bien avoir beaucoup de commentaire quand c'est pour déconner avec les potes de blog (les blogspot).

    RépondreSupprimer
  14. Finallement, Internet, c'est pas mal, ça permet de lire ça :
    créé ton billet en kit

    RépondreSupprimer
  15. @nicolas : oui, on disait ça sur les commentaires. J'ai fait l'erreur récemment de croire qu'un bon billet est rétribué par le nombre de commentaires. J'avais fait un billet dont j'étais très content, et j'ai eu quasiment rien. C'est idiot, mais c'estma faute, je le savais bien en plus, je me suis fait piéger.

    Bon, des fois ça fait plaisir de discuter dans les commentaires, surtout si l'on sent (comme chez Diane), qu'on est pas dans chez l'ambassadeur serré du derrière, et qu'on peut discuter gentiment.

    En plus parfois, si le billet est "léger", c'est agréable de commenter, on a pas de scrupule. Si le billet parle d'un enfant qui a une maladie incurrable, là c'est autre chose, on marche sur des oeufs, et le lecteur sent souvent qu'il n'a rien à ajouter.

    RépondreSupprimer
  16. Balmeyer,

    Tu arrives à marcher sur des oeufs sans les casser ?
    Moi, j'ai jamais réussi !

    RépondreSupprimer
  17. Pour ça que commenter, ça fait des omelettes.

    RépondreSupprimer
  18. Ouais, quand les billets sont "trop bons" (peuvent-il l'être), on a parfois du mal à mettre un commentaire ! Surtout que certains tauliers n'aiment pas trop la plaisanterie.

    Je faisais ça chez Eric une vanne bien courte, juste pour montrer que j'étais passé et que j'avais aimé le truc : c'est senti que ça le hérissait !

    Ici, des fois, c'est le contraire ! Les commentaires partent en couille au départ puis devienne sérieux !

    De là à dire que Diane n'est pas serrée du cul...

    RépondreSupprimer
  19. Nicolas,

    Tu comptes passer en revue mon corps au complet ?

    RépondreSupprimer
  20. Pas le temps de faire le tour !

    (je plaisante).

    RépondreSupprimer
  21. vilain ! ;-)

    Tiens, il y a de nouveau l'heure qui déconne !

    RépondreSupprimer
  22. Oui, j'ai vu... J'attends que Blogger soit stabilisé avant de corriger quelques bricoles.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !