26 mars 2008

Concours de Cozop

Gaël veut la guerre ? Dans un message top secret réservé aux « left_blogs », il parle de « blogowar ». Je n’y comprends rien. Je suis un boulet du web.

D’ailleurs, c’est avec Cozop en général que j’ai du mal. Je l’ai déjà dit : j’adore ce truc là car il me permet de découvrir des nouveaux blogs tout en s’affranchissant des odieuses mises en page voulues par les esprits tortueux des auteurs.

Terminés, ces blogs qui mettent une heure et demi à s’afficher parce qu’une andouille a voulu tester un nouveau widget à la mode ! Terminés ces blogs où il faut déployer des trésors de persévérance pour comprendre la mise en page ou adapter sa vue à une police de caractères à chier d’une couleur à chier sur un fond à un chier.

L’autre intérêt de Cozop est complémentaire : on peut lire des blogs avec un contenu relativement intéressant mais une présentation qui dissuade les plus courageux (prenons un exemple au hasard).

Vive Cozop !

Il n’empêche que je ne comprends pas tout dans Cozop.

Le plus important : comment est faite la « une » ? A l’heure où j’écris, mon dernier billet sur PMA y figure. Pourquoi lui ? Comment a-t-il été sélectionné parmi les centaines de milliards de billets produits chaque seconde ?

Avec les copains, c’est une espèce de jeu d’y figurer ! Mais le plus grand jeu consiste à figurer à la Une des trois éditions quotidiennes (8 heures, 13 heures et 20 heures).

Je ne sais pas comment ça marche ! Sur quels critères les grands ordinateurs de Cozop nous propulsent-ils au sommet de la gloire pour une demi-journée ? Pourquoi Marc Vasseur gagne si souvent la première place alors que ça ne m’arrive qu’une fois ou deux par semaine ? C’est rageant. L’exceptionnelle qualité de sa prose légendaire ne pourrait y suffire ? Si ? Ah…

Le deuxième jeu que j’aime bien est le classement par « revenus ». Cékoiça voulez-vous savoir ? Cozop profite de notre prose pour insérer de la publicité google (donc ciblée en fonction des mots clés du billet) pour gagner de l’argent et nous en reverse une partie. Je ne fais pas ça pour l’argent. Pour l’instant, j’ai gagné environ 8 euros. C’est pas mal : je suis 6ème parmi les 1018 blogs alimentant Cozop, uniquement pour PMA (avec les autres, ça doit faire moins de 9 euros en tout). D’un autre côté, ce n’est pas avec ces 8 euros que je vais pouvoir étancher mon estomac légendaire.

Le classement par revenu permet de consulter les revenus des 7 derniers jours. Ce que je ne comprends pas, c’est que ma position baisse de manière affolante depuis une semaine, comme si mon blog n’était plus pris en compte. Ouuuiiiiin.

Enfin, le classement le plus « prestigieux » est celui des journaux. Là, je suis bien content. Left_blogs arrive largement en tête, talonné ces jours-ci par des andouilles libertariennes (vous savez, ces pingouins qui veulent supprimer l’état, la sécu, … juste garder la police), talonné également par les boulets du web (le présent blog y est, pauvre de moi) qui ont éjecté le journal modem, nananère.

Comment ça marche ?

13 commentaires:

  1. talonné par les libertatiens. Nicolas enfin, on en les talonne pas : ils mordent la poussière. Pourtant T.Crouzet est dans leur groupe, qui comporte l'autre conne qui est parano et obsédée par le SECU.

    RépondreSupprimer
  2. Ils sont derrières... Vive la loi du plus fort !

    RépondreSupprimer
  3. Pour l'uniformisation de la mise en page, et la sobriété dans la lecture, là, tu as bien raison.

    RépondreSupprimer
  4. SAlut!

    Tombé par hasard sur votre article sur copzop, je me permets de réagir:

    Je suis membre du réseau kiwi bien que beaucoup ne pensent pas comme moi. Pour ma part, je ne suis absolument pas contre la sécu, au contraire!

    Voici la charte kiwi:
    http://lapolitiqueduchacal.over-blog.com/pages/Le_reseau_Kiwi-179879.html
    Je la respecte même si aucun autre blog de ce réseau n'est autonomiste.

    En parcourant mon blog, vous verrez que je suis loin d'être un affreux libéral.

    Et j'avais même demandé à faire partie de votre journal, mais la demande s'est perdue apparemment! ;-)

    Ma devise: la Bretagne au coeur et le coeur à gauche!

    Gael.

    RépondreSupprimer
  5. Balmeyer,

    Moi aussi je trouve que j'ai raison.

    Gaël,

    Je connais votre blog :
    - par Cozop (j'ai mis un commentaire une fois, une histoire de traversée de la Bretagne en train),
    - par l'étude de votre demande d'intégration à Left_Blogs (pour info, c'est le côté autonomiste - UDB - qui nous avait un peu "titillé", deux des membres de ce groupe, dont moi, étant Breton... mais le sujet n'est pas là).

    J'ai bien vu que vous n'êtes pas un affreux libéral, bien au contraire ! Mais je ne parle pas de Kiwi dans ce truc, je parle du journal "Libertariens" de Cozop. Si vous en faites partie, vous devriez le quitter (c'est juste mon humble avis).

    J'aime bien la devise ! Mais je ne suis pas autonomiste...

    RépondreSupprimer
  6. Dis donc qu'est-ce qui lui prend à Gaël ? Il a mal pris ma réflexion sur ses jumelles ?

    RépondreSupprimer
  7. Hello I just entered before I have to leave to the airport, it's been very nice to meet you, if you want here is the site I told you about where I type some stuff and make good money (I work from home): here it is

    RépondreSupprimer
  8. Balmeyer,

    C'est pas le même Gaël.

    Barb,

    Ta gueule.

    RépondreSupprimer
  9. Nicolas, comme dirait Didier Goux : mort de lol ! Je le savais, voyons.

    RépondreSupprimer
  10. Etre autonomiste n'est pas donné à tout le monde. Nul n'est parfait! Mais cela empêche-t-il d'être de gauche?

    Bref. Ok, je vois pour le message!

    Concernant le journal, non, je pensais au kiwi car un des membres s'appelle "le pingouin"! une association d'idées...

    Ravi que la gauche soit à l'honneur sur cozop en tout cas!

    Gael.

    RépondreSupprimer
  11. Le chacal,

    "cela empêche-t-il d'être de gauche ? " On pourrait en faire un débat ! Mais ce n'est pas lieu...

    Mais "autonomiste" est très proche de "nationaliste"... et ça, j'aime pas ! "L'autonomisme" est un problème "administratif" (qui gère, qui décide), le "nationalisme" est malsain.

    J'en parle en connaissance de cause pour avoir fréquenté beaucoup les bistros à Montparnasse et m'être engueulé avec des "nationalistes" qui me disaient "tu n'habite pas Montparnasse mais la banlieue, tu n'es donc pas un vrai breton" (véridique).

    RépondreSupprimer
  12. Sans dec', Montparnasse c'est les vrais de vrais alors ? Ya des tests ADN ? Des pedigree ? Incroyable ça.

    RépondreSupprimer
  13. Pas à ce point là, mais c'est effectivement délirant !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !