10 juillet 2008

Je suis blogueur, pas journaliste

La sortie de Versac (aux deux sens du terme) a provoqué beaucoup de billets dans la blogosphère, dont un ou deux sur mon blog politique, et mérite une nouvelle précision de ma part : je suis blogueur, pas journaliste. Authueil, lui, indique faire du journalisme (en mettant les réserves nécessaires : il n’a pas les mêmes contraintes).

Notons que cette phrase est mal tournée mais elle n’est aucunement une critique. Chacun a la vision qu’il souhaite de son blog. Sur « Partageons mes Aneries », par exemple, je raconte des bêtises. Hier c’était une déclaration de guerre au Canada, aujourd’hui je me limite au Québec. Ce n’est pas du journalisme.

Sur le présent blog, j’essaie de parler de nouvelles technomachins, de blogs, … et d’apporter des informations à mes braves lecteurs quand je découvre un nouveau truc. Ca n’est pas du journalisme : je m’adresse presque exclusivement aux lecteurs assidus des autres blogs.

« Partageons mon avis » est différent.

Je diffuse parfois des informations relativement inédites (obtenues par relation, par hasard ou par erreur). C’est le seul prétexte que je pourrais avoir pour me prendre vaguement pour un journaliste (comme l’indique Authueil, beaucoup de types qui se présentent comme journalistes se contentent de travailler sur dépêche AFP ou autre).

Je ne fais pas de l’analyse politique. Je pousse des coups de gueule et donne ma manière de pensée en espérant faire rigoler mes lecteurs. Je laisse les analystes politiques faire le boulot et quand ils disent une connerie soit je m’en fous soit je le dis sur mon blog.

Je ne suis ni analyste politique ni journaliste. Mon blog reçoit 400 ou 500 visites par jour ce qui fait à peine 100 lecteurs (il ne faut pas se leurrer) dont 30 ou 50 « copains » qui viennent pour rigoler.

Je ne rédige pas l’éditorial du Monde ou du Figaro mais un blog. N’oublions pas de quoi il s’agit.

« Que prétend regrouper le terme blog ? Un journal intime anonyme, les œuvres d'un dessinateur, l'opinion d'une journaliste, le carnet de bord d'un photographe, des satires d'hommes politiques, les vidéos d'une classe de collège, un roman en construction, les anecdotes quotidiennes d'une mère de famille, etc. »

« Bien que la plupart des blogueurs hésitent à donner une définition claire de leurs intentions, la majorité des blogs s'utilise à des fins d'auto-représentation, et la plupart se forment autour des affects et des idées propres à leur(s) auteur(s). C'est pour cette raison que la presse et l'opinion populaire sont parfois amenées à fustiger l'égocentrisme des blogs. »

L’égocentrisme des blogs ? On est en plein dedans.

Tous les gogos qui s’attaquent, qui m’attaquent, qui attaquent les autres, qui critiquent les classements, qui se vante de leurs visites, qui se battent pour faire la Une d’outils modernes devraient y réfléchir. Quand ces ânes ont poussé ma copine Fanette à laisser tomber successivement deux blogs, j’avais envie de mettre des claques. Pareil pour Versac.

Fanette était blogueuse. Je suis blogueur. C’est tout.

Certes, un peu actif…

20 commentaires:

  1. Sur PMA, tu donne du fait brut, ou tu fais des analyses par rapport à ce fait brut, ce que n'importe quel journaliste de la presse écrite fait ou devrait faire.

    Cela ne fait surement pas de toi un journaliste mais cela fait que tu fais du journalisme.
    Autheuil ne dit pas autre chose.

    RépondreSupprimer
  2. Tu es journaliste dans le sens où tu rends compte de certains faits de l'actualité. Mais tu n'es simplement pas rémunéré pour cela et donc tu n'en as pas le statut.
    Quand un lecteur arrive ici (ou sur un autre de tes blogs) il n'a pas la même relation qu'avec un article de journal. Le texte, le point de vue est forcèment plus personnel.
    Par contre, les journalistes n'ont pas notre liberté de on et de sujet, ils doivent être super jaloux puisque certains ouvrent aussi des blogs !
    :-))

    RépondreSupprimer
  3. Ben ouais, comme d'hab' : y'a ceux qui bloguent... et ceux qui "débloguent"...

    (en fait, c'était pour faire un jeu de mots avec "débloquent")

    RépondreSupprimer
  4. Didier,

    Ce que je voulais dire, c'est que je n'attache pas plus d'importance à mes propos qu'à ceux des autres. Un journaliste est lu par des milliers de types. Pas moi. Me lisent que les gugusses, comme toi, qui ont envie de me lire.

    Poireau,

    Je ne rends compte d'aucun fait ! Je rends compte de ma manière de voir les faits.

    Ellie,

    J'avais compris.

    Les gars,

    Vous avez beaucoup de blondes parmi vos lecteurs ?

    RépondreSupprimer
  5. Tout le monde n'a pas cette chance ! arrête un peu de te vanter, hein !!!

    RépondreSupprimer
  6. Je suis désolé, mais être journaliste ne consiste pas (ou ne devrait pas consister) à donner son avis sur tel ou tel fait, mais plutôt à mettre au jour le fait en question. Donner son avis sur un événement, c'est juste du café du commerce : c'est ce que nous faisons.

    RépondreSupprimer
  7. Didier,

    C'est à peu près ce que je dis dans le billet, où j'oppose journaliste, analyste politique et blogueur.

    RépondreSupprimer
  8. Non, je pense au contraire qu'il y a une évolution dans le blog, certains blogueurs se professionnalisent, certains deviennent journalistes, moi je vise rédactrice web, ce sont deux choses différentes, le fait d'être dans la com y aide beaucoup aussi. Ensuite que certains prennent le melon et se croient journalistes parce qu'ils rédigent deux piges par mois dans un journal c'est autre chose, la différence c'est l'expérience, le vécu professionnel sur le terrain et la formation.

    Ne devient pas journaliste le blogueur buzzeur qui vit de ses pubs sur un blog ;-)A part polluer le net avec des articles buzz de complaisance qui faussent totalement les recherches sur Google ou les informations sur les produits...

    Ensuite, voir ce qui se passe dans la blogo, bof, à part les blondes en 4X4 noir immatriculés dans le 92 avec 2 de QI, ben, vois tu, y a pas de quoi fouetter un chat.

    Il n' y a pas que le blog dans la vie, y a les mômes la famille, ton taf, tes vacances ton demi qui t'attend avec tes ami(e)s autour, et ça, ça n'a pas de prix, ni le blog ni internet ne te l'apportera.

    RépondreSupprimer
  9. Oui, mais c'est un excellent loisir... qui nécessite de ne pas prendre le melon et oublier ce qu'on fait : écrire des billets de blogs.

    RépondreSupprimer
  10. Et j'ajouterai ceci :

    "Le blog est un outil de communication", avec un tel outil on peut tout faire ou presque, il y a énormément de potentiel dans la manière de communiquer et autant de professions qui se créent via les blogs, alors, ceux qui ont une fine plume comme Balmeyer et Zoridae sont des blogs littéraires incontournables, Les Gais Lurons ont en commun la déconne et le sérieux des coups de gueule en matière politique ou sociétale.

    Chacun a sa place en communication, à chacun de trouver la sienne au lieu de briguer et lorgner la place du voisin, comme tu l'as souligné maintes fois Nicolas, un blog c'est du boulot, ce sont de longues heures de lecture des principaux médias presse, écoute des radios, synthèse de documents avant de publier une réflexion qui mène à débat sur un blog, on réussit en bossant, en travaillant, pas en crachant sur son voisin parce qu'il a 2€ de plus que toi sur sa paye ou qu'il a 200 visiteurs/jour de plus que toi...

    A part évoluer en réseaux comme le souligne régulièrement Francis Pisani, je ne vois pas comment un blog individuel aujourd'hui peut survivre.

    RépondreSupprimer
  11. Oui, Nicolas, pour le rtéseau Les Gais Lurons, c'est avant tout un loisir et une passion à la base !Tout à fait d'accord !

    RépondreSupprimer
  12. De plus, on ne vit pas de la pub mais de nos salaires ;-))

    RépondreSupprimer
  13. De toute manière perdre une liberté de ton pour être politiquement correct pour gagner de l'argent avec de la pub est grotesque.

    Je serais curieux de savoir ce que rapporte son blog à Eric Dupin, une fois qu'il a payé les impôts, les charges sociales (ben ouais, la pub ne paye pas la retraite !), ... et passé ses 12 heures par jour devant son PC...

    RépondreSupprimer
  14. Je fais du journalisme, mais je ne suis pas journaliste.

    Seule une partie de mon blog est d'ailleurs concernée. Lis ce que j'écris sur l'actualité parlementaire. Je ne trolle pas sur le sujet, j'essaie d'être pédagogue, de souligner les vrais enjeux.

    Je ne prétend pas épuiser ce sujet que je traite régulièrement, mais j'apporte un regard et une analyse d'un niveau que je considère comme équivalent à un journaliste, sur ce sujet bien précis.

    RépondreSupprimer
  15. Authueil,

    Je dis bien dans le billet que mon introduction n'était pas une critique ! Je dis simplement que nous avons une vision différente de nos blogs, de même que moi, j'ai une vision particulière de chacun de mes trois blogs.

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour, (ceci n'est pas une pub)
    étant donné que je ne peux pas vous contacter par l'intermédiaire de votre blog, je vous laisse un commentaire :

    voilà je fais partie de la boite fine media qui gère un site (http://www.commentfaiton.com/) qui fait des questions réponses. Nous avons besoin de rédacteurs en ce moment (rémunérés, cela va de soit) qui soient de qualité et qui puissent créer des articles (sous formes de question.réponses) sur des sujets très divers (cf site).


    Si vous êtes intéréssée par celà, envoyez moi un message à louis.lepron@finemedia.fr, je vous enverrai de plus amples informations.

    Cordialement.

    RépondreSupprimer
  17. Subway,

    Je suis un blogueur nanti. Donc l'aspect financier ne m'intéresse pas. En outre, venant de changer de boulot je n'ai pas trop le temps.

    Enfin, je vous remercie de me contacter mais le sens de mon billet était : "je ne suis que blogueur". C'est un loisir. Me contacter par ce billet est assez maladroit (d'autant que mon email est affichée en haut à gauche du blog).

    RépondreSupprimer
  18. Pour être franc, rare sont les blogueurs dont l'analyse politique est aussi pertinente que des journalistes-éditorialistes professionnels. A mon humble avis, Authueil fait partie de ce cercle restreint.
    Quant à moi, je n'essaie même pas de faire de l'analyse politique, je me contente de dénicher des infos un peu différentes pour mes lecteurs, et parfois de les commenter, mais rien de plus ;-)

    RépondreSupprimer
  19. Autheuil comparé à un journaliste éditorialiste ? Plutôt mourir !Un blogueur est un blogueur.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !