07 mai 2010

Ma vie privée dans Facebook

C’est amusant, en 24 heures, les deux blogueurs de droite a priori les plus connus ont fait des billets pour dénoncer Facebook et l’utilisation des données privées alors qu’à gauche, l’agitation est aux abonnés absents.

Ce billet de RWW rappelle l’histoire de la vie privée selon Facebook. En 2005, la sécurité était parfaitement garantie ! En 2010, vous passez sur un site qui a un bouton Facebook, Facebook sait que vous y êtes passé (si vous êtes « logué »).

Il est amusant de constater que ce sont les blogueurs de droite qui s’insurgent des pratiques de multinationales… Nous, on gueule quand c’est la police qui stocke nos informations.

Mais ne nous étendons pas sur la politique : je ne suis pas dans Partageons mon avis. Il empêche qu’ils pourraient gueuler quand les consommateurs se font baiser par des sites marchands… pas seulement quand on les piste sur Internet.

Cela dit, ils peuvent toujours gueuler. Je m’en fous. Je ne fréquente pas des sites pédophiles ou zoophiles ou gérontophiles. Et je ne paye pas par carte bancaire quand je vais au bistro ou aux putes. D’ailleurs je ne vais pas aux putes. Juste au bistro. J’ai une vie privée normale. Toute mon activité est dans Facebook ou dans mon compte non protégé twitter. Je n’ai pas besoin de taire ma vie privée : un seul regard suffit à interpréter mon gros nez rouge et ma bedaine légendaire pour se dire « ah ! Celui-là, il a 45 ans, il est célibataire, cadre donc rémunéré douillettement, équipé d’une cravate à chier en soie, il doit aller au bistro ».

Je fréquente des millions de sites Internet à la recherche de photos débiles pour illustrer mes billets à partir de requêtes google comme « La grande manu à poil »… Je voudrais qu’on m’explique ce que Facebook pourrait faire de ce genre d’information et quelles entreprises raisonnables pourraient les acheter à des fins commerciales.

Quand à mon propre employeur, il lui suffit de regarder ma tronche le matin pour comprendre que j’ai fait la fiesta la veille et d’espionner ma ligne IP et se demander pourquoi je consulte très souvent des domaines blogspot, blogger, wordpress, canalblog, gmail et twitter.

Tout le monde fait des recherches sur google et personne ne gueule parce que google pour tracer les centres d’intérêt de ses clients. Sans compter nos FAI préférés qui pourraient dire à Hertz que je passe 10 minutes toutes les trois semaines à réserver des bagnoles chez Europcar.

Ils ont tous des téléphones mobiles avec des opérateurs qui savent les retrouver en permanence pour qu’ils puissent répondent à leur femme « je suis dans les transports, j’arrive » alors qu’ils sont au bistro avec les copains.

Mais que Facebook puisse repérer leurs agissements les fâche. Pas moi. Et je ne mets pas des photos de moi vomissant comme le premier jambon venu à la suite d’une cuite ou à poil sodomisant le chien de la voisine.

On m’enverra de la pub par mail ! Et alors, je reçois une vingtaine de spams détectés par mon antispam par jour et une dizaine de publicités non détectées. Les potentiels acheteurs de machin Facebook vont vite comprendre que le spam est nuisible.

Par contre, que les routes de France soient infestées de radars automatiques pouvant reconnaître automatiquement mes plaques d’immatriculation me dérange.

Facebook ferait-il peur ? On plonge dans l'inconnu...

18 commentaires:

  1. Ce lien va se payer cher et grave;-)

    RépondreSupprimer
  2. Hé ho ! J'avais des liens à caser.

    RépondreSupprimer
  3. effectivement sympa pour Rimbus.....

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. Ben quoi. S'il aime les vieux...

    RépondreSupprimer
  6. J'aurais jamais cru ça de Rimbus.

    Pour Romain, j'avais des doutes, quand même.

    RépondreSupprimer
  7. Ce qui me gène le plus sur Facebook, c'est quand même le droit de propriété qu'ils s'attribuent sur TOUT ce qu'un utilisateur peut y mettre. Ça pose un sérieux problème juridique pour les entreprises !
    :-))

    RépondreSupprimer
  8. Poireau,

    C'est bien la preuve qu'il faut arrêter de tout y mettre !

    RépondreSupprimer
  9. Nicolas, les choses sont plus compliquées que cela et bien plus graves que tu ne l'imagine (et je crois bien être au dessus de tout soupçons quant a etre un blogueur de droite ;-)

    http://fr.readwriteweb.com/2010/05/14/a-la-une/guerre-civile-sur-facebook/

    RépondreSupprimer
  10. Fabrice,

    C'est peut-être un autre problème que tu soulignes. Je ne cherche pas à exonérer Facebook de ses problèmes, je souligne juste qu'il y a une évolution naturelle de la société qui fait qu'on est de plus en plus fliqués électroniquement.

    Je trouve juste ça amusant, maintenant que Facebook est connu, que des zozos tapent dessus. Les récentes une de la presse à propos des apéros Facebook sont exemplaires...

    RépondreSupprimer
  11. Nicolas : si tu es logique comme moi, tu te dis : mais ils sont cons les policiers ou bien ? Ils ne savant pas aller sur Facebook et découvrir où sont annoncés les Apéros Géants ? C'est à peu près ce qu'essaient de faire croire les journaux quand même ! Comme si internet était une zone secrète…
    :-))

    RépondreSupprimer
  12. Poireau,

    Ils le savent ! La preuve, ils sont même annoncés dans la presse. Ce que souligne Fabrice est un autre problème.

    RépondreSupprimer
  13. @Nicolas

    C'est tout le problème, les zozos font du bruit, les problèmes sont ailleurs... Ces apéros à la cons sont une bonne occasion pour noyer le poisson, il faut évacuer le problème et passer aux choses sérieuses ;-)

    http://fr.readwriteweb.com/2010/05/22/a-la-une/gouvernement-tunisien-passe-loffensive/

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !