12 août 2010

10 conseils pour monter un blog politique

A la demande d’une des commentatrices de mon blog politique, qui ne fréquente pas ce blog et par ailleurs mère d’un patron de bistro, je vais vous expliquer point par point ce qui est nécessaire pour arriver à tenir un blog politique sans en avoir l’air.

Point 1 : il faut choisir une plate-forme de blog. Je te conseille la même que la mienne. Ca sera plus simple. Normalement, en haut à droite, tu as un bouton « Créer un blog ». N’écoute aucun conseil sur le choix de la plate-forme : chacun a ses habitudes et préfère sa méthode de travail. Il a tort, on n’est pas au travail mais au bistro. Le seul truc important, c’est d’avoir des futs en réserve. www.blogger.com est très fourni.

Petit 2 : tu choisis une adresse normale, mémorisable par le commun des mortels. Par exemple, http://jegweb.blogspot.com est complètement con. Tu prendras ton propre nom de domaine dans un deuxième temps (quand tu sauras bien utiliser la plate-forme).

Alinéa 3 : tu mets ton blog en forme. « De quoi ? » me demandera l’imbécile auquel je répondrai « on s’en fout ». Trop de blogueurs perdent du temps avec des conneries en cherchant des mises en page originales. Et en plus ça fait chier le lecteur de tenter de comprendre ce qui est passé entre les oreilles du taulier.

Section 4 : tu fais des billets. Pas trop chiants, hein. Sinon, ça va attirer des militants politiques et tu vas t’emmerder. Faut faire comme moi, écrire des conneries, y a des gonzesses frivoles qui passent et tu rigoles bien.

Tiret 5 : tu te fais connaître. Pour se faire, il faut aller commenter chez d’autres connards tout en restant aimable. A la limite, il faut être sympathique. A la limite, seulement, il ne faut pas déconner quand même. Il faut faire des liens vers quelques zozos sympathiques. Voilà une liste au hasard : El Camino, Le Grumeau, Val Le Nain, Vlad,… Vous pouvez aussi faire des liens vers quelques gonzesses mais il faudra assurer après. Par exemple, Marie. Au moins, elle tient la bibine.

Chapitre 6 : tu te payes des trolls. Je conseille un gros réactionnaire ivrogne et des copains d’extrême gauche. Très important, le choix des trolls. C’est peut-être le plus important des points présentés avec allégresse et brio ici. Il y a deux raisons.

Raison A (mon billet est TRES structuré) : c’est lui qui va engueuler tes commentateurs qui diront des conneries et tu pourras l’engueuler en le traitant de gros con, ça fera plaisir à tes clients.

Raison B : en le connaissant tu apprendras ses réactions et tu sauras donc à l’avance ce qu’il ne faut pas dire pour ne pas se faire descendre trop rapidement. Par exemple, si vous faites un billet sur Strauss-Kahn, vous prendrez soin de dire que c’est par dépit que vous voterez pour lui, ça évitera au Coucou et à DPP (voire Poireau) de vous casser les burnes parce que DSK n’est pas à gauche nanani nananère.

Paragraphe 7 : tu seras soupe-au-lait. Ca permet de se fâcher très vite avec les types qui t’emmerdent pour éviter d’avoir à argumenter hors sujet avec un gugusse qui de toute manière n’est pas d’accord avec toi. Ca permet surtout de se réconcilier assez facilement et prendre tous les autres pour des abrutis en montrant que vous n’en avez strictement à cirer. Relisez cette phrase trois fois.

Tome 8 : tu soigneras tes billets. D’une part tu mettras de jolies illustrations en rapport avec le sujet. D’autre part, tu ne feras pas trop long. Dis-toi bien que ce tu écris n’a aucun intérêt, il ne faut donc pas obliger le client à passer trois heures à lire tes conneries. Une page et demi par billet au grand maximum. T’as vu ? J’insulte le lecteur mais je le respecte. Et en plus je le lis en retour. Même les geeks, c’est te dire. Tu ne céderas pas à la facilité de faire des titres du type « 10 conseils pour… ».

Scène 9 : tu ne t’engageras pas à faire un billet en 10 points quand tu n’as que neuf trucs à dire.

Volume 10 : tu relativiseras. Tes billets seront lu par 100 passants alors que les conneries dans le répondeur au début de « là-bas si j’y suis » sont écoutées par des centaines de milliers de personnes qui n’écoutent cette émission que pour ça. Tu te foutras donc réellement du classement en tant qu’indicateur de qualité, ça permet de faire chier les débiles et de jouer en mettant des liens vers les copains.

Nous sommes là pour rigoler. Boutons hors des blogs les sérieux.

P.S. : Didier, je n'ai pas mis de lien sous "Gros réactionnaire ivrogne". Vous n'êtes plus au Wikio et tout le monde sait de qui je parle.

41 commentaires:

  1. ben dis donc c'est pas facile ! tu me réexpliqueras de vive voix parce que là je suis complètement larguée !
    au fait pourquoi ces photos ?

    RépondreSupprimer
  2. Mais si c'est facile. Pour les photos, c'est simple.

    Lis le point 8 : "tu mettras de jolies illustrations en rapport avec le sujet".

    Tenir un blog, c'est un peu de la branlette (mais ne dis pas à ton fils que je te dis des grossièreté).

    RépondreSupprimer
  3. tu déconnes ou quoi ?

    parfois j'ai du mal à comprendre ton humour.
    tu vois je suis bien trop con pour avoir un blog !

    RépondreSupprimer
  4. Oui, je déconne... Evidemment.

    Avec quoi voulais-tu que j'y illustre ce billet ?

    Rien ne te vient à l'esprit. Réfléchis. Toujours rien ?

    Ben moi non plus.

    Alors, je me suis dit "t'as qu'à mettre des photos de cul". Alors j'ai cherché "photos de cul" dans Google images (ou peut-être "photos de fesses", j'ai oublié).

    Véridique.

    J'aurais pu ne mettre aucune illustration mais je n'aime pas. Mettre des photos "au hasard" permet d'égayer le blog et de donner des repères visuels au lecteur qui lit ça sur écran.

    Véridique aussi. Tout est une question de bon sens. Des "blogs à texte" uniquement sont "austères" et ne donnent pas envie d'y trainer. Voir le conseil 4.

    En outre, dans mes trois blogs, le dernier billet de chacun des deux autres est présenté... Avec l'illustration. On trouvera bien quelques pingouins à cliquer dessus...

    Véridique. Voir je ne sais plus quel conseil : faire connaître son blog. PMA a 7 ou 800 lecteurs par jour, celui-ci moins de 200...

    Enfin, ma "touche" est d'avoir des billets sérieux (tous les conseils que je file ici sont bons) mais un peu délirant. Il FAUT donc que j'en rajoute dans la déconnade. Les fesses en font partie.

    Véridique. Regarde les derniers billets de ce blog, ils sont tous soit "vide" (je ne parle que de trucs sans intérêt, comme les commentaires blogger) soit purement informatif (comme le coût de mon iPhone en Belgique). Il était temps que je fasse un vrai billet, avec de la lecture pour les clients.

    Mais rassure toi. Rien n'est calculé, c'est d'une part l'instinct, d'autre part le "métier".

    RépondreSupprimer
  5. Ah ! Scourti,

    Tant que j'en suis aux confidences....

    Le titre, lui, est calculé et "réfléchi" (c'est pour vérifier une théorie que j'ai lu chez un blog : les lecteurs seraient attirés par les trucs qui commencent par "10 conseils", "7 trucs", ... En une heure d'ailleurs, ce billet a été vu 90 fois, ce qui est exceptionnel). Je ne l'aurais pas fait si j'avais jugé le billet mauvais.

    RépondreSupprimer
  6. ah ! soulagée ! je m'inquiétais ! j'ai encore beaucoup de choses à apprendre hein sachant que je suis assez perfectionniste comme fille ...
    pour ce qui est des photos à part celle du cheval les autres ...
    mais c'est vrai que c'est moins austère. même une fille peut rêver devant ! pas pour les mêmes raisons bien sur... quoique, non je plaisante !
    j'ai lu les billets en dessous ... du chinois pour moi ! je ne comprends absolument rien

    RépondreSupprimer
  7. Romain,

    Oui, hein !

    Scourti,

    Dans les deux autres blogs, je diffuse aussi des photos de mecs à poil...

    C'est normal que tu ne comprennes rien aux autres billets, ce blog est avant tout destiné aux blogueurs comme moi, vaguement passionnés de nouvelles technos mais pas réellement geeks.

    RépondreSupprimer
  8. Si je devais retenir un truc c'est de ne pas se prendre au sérieux. Pour ça aussi que je viens toujours par là.
    Signé le zozo sympathique

    RépondreSupprimer
  9. C'est une bonne satire des blogs qui en 10points te font découvrir la vie

    RépondreSupprimer
  10. Olivier,

    Ca n'est pas une satire ! Tu ne pratiques pas assez les blogs politiques... Tu prends chacun des points, tu les réécris en style plus littéraire et tu verras que j'ai parfaitement raison sur chacun des points.

    Sauf si tu veux vraiment beaucoup de lecteurs ce qui n'a pas beaucoup d'intérêt sauf quelques cas particuliers, comme Sarkofrance qui, lui, bosse réellement beaucoup pour son blog.

    RépondreSupprimer
  11. bon je ne desespère pas alors !

    je ne serais jamais capable de tenir un blog politique sérieux ! mais y mettrais-je des mecs ou des nanas à poil ? ...

    RépondreSupprimer
  12. Votre post-scriptum m'a volé mon commentaire : je suis frustré et ne reviendrai donc plus jamais du monde sur ce blog de merde.

    RépondreSupprimer
  13. C'était pourtant un hommage à votre célébrité.

    RépondreSupprimer
  14. Scourti,

    Mais on peut tenir un blog politique sérieux sans être sérieux... Chacune des causes que je défends est juste, même si je le fais au maximum en déconnant.

    RépondreSupprimer
  15. C'est vrai tu as raison mais je me suis mal exprimée.
    Je voulais dire qui tienne la route

    toi tu fais ce qui est le plus difficile, traiter de choses sérieuses en déconnant.
    tu lis la presse quand même, tu analyses, quand tu as choisi ton sujet tu sais ce que tu vas dire et pourquoi.
    En un mot : analyse, synthèse vite, bien et en déconnant !
    ça me rappelle des sujets de concours .... sans la déconne !

    RépondreSupprimer
  16. Scourti,

    "tu lis la presse quand même, tu analyses."

    Pas tant que ça en fait. Beaucoup moins que d'autres blogueurs qui font une vraie analyse avec recherche documentée. Je traite de l'information grand public et je ne réagis que sur des titres de la presse type "Le Parisien" (ce matin c'était un reportage de France Info) ou sur un billet d'un collègue qui a bossé.

    L'essentiel de mon temps de blogage est en fait "l'animation" (commenter, lire des billets, ...). C'est ce qui m'intéresse (et c'est pour ça que je suis décrié puisque c'est ce qui explique ma place dans les classements).

    "quand tu as choisi ton sujet"

    Je ne choisis pas. C'est lui qui s'impose à moi. Il est très rare que je cherche un billet et l'inspiration me vient pendant les temps de "repos" (dans le métro, ou, ce matin, en faisant ma toilette après avoir écouté France Info - aux toilettes, si tu veux tout savoir).

    "tu sais ce que tu vas dire et pourquoi."

    Pas nécessairement. De par mon boulot, j'ai l'écriture facile. Ainsi, souvent, en écrivant mon billet.

    Je vais te donner un exemple. Hier, j'avais en tête de faire un billet sur la lapidation. Quand j'ai trouvé une approche (une recherche sur Wikipedia pour présenter froidement ce dont il s'agissait, y compris le fait que le Coran ne disait rien à ce sujet), j'étais parti, j'ai rédigé. Le billet a pas mal plu.

    J'ai pourtant oublié l'essentiel (j'avais un doute, j'ai relu mon billet ce matin) : la gravité de la peine (peine de mort, qui plus est avec un moyen barbare, mais somme toute peine de mort, une fois qu'elle a été assommée par le premier cailloux, c'est fini, elle ne paniquera pas plus que pour une pendaison ou une injection létale) par rapport à la légèreté de la "faute" (une veuve qui a une coucherie... A la limite, ça aurait été une pucelle... ;-) ).

    "quand tu as choisi ton sujet tu sais ce que tu vas dire et pourquoi."

    Pas du tout... Mon billet d'hier était raté, finalement, il ne mentionnait pas du tout ce dont je voulais parler.

    RépondreSupprimer
  17. D'accord ! bon je vais réfléchir mais ça n'est pas pour demain !
    tu t'en fous !

    RépondreSupprimer
  18. Ah ! Tu t'y mets aujourd'hui. En haut à droite, là, tu as un boulot "créer un blog".

    RépondreSupprimer
  19. j'ai un autre boulot je te signale et je le délaisse un peu en ce moment ! ne le dit à personne !
    pour le blog pas avant l'année prochaine, je vais me contenter jusque là de lire le tien et de commenter à tout va !

    RépondreSupprimer
  20. N'oublie pas de lire d'autres blogs.

    RépondreSupprimer
  21. J'ai pas toujours le temps !

    RépondreSupprimer
  22. Je ne me fais jamais chier en lisant les blogs de Nicolas. Quand bien même ses billets ne changeront pas la face du ouebe 2.0. Avec cette leçon magistrale en 10 pts, je comprends (un peu) mieux.

    RépondreSupprimer
  23. Eh bien moi, je me fais toujours chier, en lisant les blogs de Nicolas, et c'est pour ça que je les aime : ça me repose un peu de mon existence trépidante et exaltante.

    RépondreSupprimer
  24. Quel leçon! Et je rejoins Romain sur les illustrations :)

    RépondreSupprimer
  25. Tellement vrai : Tu prends chacun des points, tu les réécris en style plus littéraire et tu verras que j'ai parfaitement raison sur chacun des points. Et je ne tiens pas de blog politique. L'idée de me trouver face à des gens qui auront toujours raison et moi toujours tort me fatigue d'avance. Alors quand je cause de choses sérieuses, j'utilise l'ironie, le 14ème degré et surtout l'autodérision. Et je n'ai pas relu 3 fois le paragraphe 7, mais 2. Très bon billet.

    RépondreSupprimer
  26. Laurent,

    Oui, c'est tuant. Merci !

    El Camino,

    Vive les photos de cul.

    Didier,

    Au Plessis-Hébert ?

    Laurent Q,

    Au boulot, maintenant !

    RépondreSupprimer
  27. Je peux faire le troll pour booster ton blog ? Non, parce que ton article est vraiment pathétique. Aucun intérêt, seulement optimisé pour recevoir des lecteurs, des culs sans aucune justification...

    Bref, sans être troll, super billet, j'ai bien aimé, et là c'est sans ironie (et vive les poneys !) ;-)

    PS : merci aux trolls de trolls de lire entièrement mon commentaire avant de répondre hein^^.

    RépondreSupprimer
  28. Keeg,

    Je vais répondre sérieusement à ta première phrase, ça t'apprendra : je n'optimise JAMAIS pour recevoir plein de lecteurs (à part sur le blog politique, peut-être), je m'en fous totalement. Ici, j'ai juste optimisé le titre pour tester. La fréquentation des mes trois blogs (allez, cumulé 22000 visites GA par mois) est dérisoire par rapport aux blogs geeks "standard".

    Pour le reste, merci !

    RépondreSupprimer
  29. Je trouvais que ça manquait de gonzesses frivoles dans les commentaires. Donc voilà.

    RépondreSupprimer
  30. Hey Nicolas, je blaguais, j'espère que tu l'as compris quand même.

    RépondreSupprimer
  31. Moi, je viens de mettre en ligne 10 conseils pour le faire vivre en mettant le lien d'un de tes billets. J'adore ta manière de parler " vrai ". Du coup, je suis en train de te lire de bon matin, un régal de bonheur...au petit déjeuner.Et hop dans tes inscriptions Google pour te suivre. Bonne journée à toi et à bientôt !

    RépondreSupprimer
  32. Merci ! Je suis actuellement en vacances mais fais moi penser à aller voir ça dans une huitaine de jours.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !