20 janvier 2011

Rip Google Reader ?

2 ans que j'utilise Google Reader... Ce soir, je charge mon gmail. J'avais l'habitude de lire mes mails puis de cliquer sur "Reader" en haut à gauche. L'option n'y est plus. Que dois-je conclure ?

18 commentaires:

  1. bah tu cliques sur "plus" et tu trouveras reader

    RépondreSupprimer
  2. Oui, mais pourquoi plus en direct ?

    RépondreSupprimer
  3. A cause de Netvibes, qui est mieux :)

    RépondreSupprimer
  4. J'utilise Chrome et rien n'a changé.

    RépondreSupprimer
  5. Ah bon?
    J'ai deux onglets ouverts, un pour le mail (et les conneries dans Buzz) et un pour le reader.
    Tu faisais autrement?

    RépondreSupprimer
  6. Suffit de passer a Feedly, ca te facilitera grandement la tache.
    Sinon de mon cote, j'ai toujours reader en barre d'acces, et je suis sous FF ou Chromium

    RépondreSupprimer
  7. Zette,

    J'accède à Reader à partir de gmail.

    Les gens,

    Je n'ai pas envie de changer.

    RépondreSupprimer
  8. Il a été remplacé par un autre service (en haut à gauche) ou ils ont juste supprimé un lien ?

    RépondreSupprimer
  9. J'ai tout sur ma page iGoogle, moi !

    RépondreSupprimer
  10. ben non pas rip reader: tu cliques + tu read !
    t'as compris : tu cliques + tu read !
    ...
    bon, je sors !

    RépondreSupprimer
  11. @dadavidov : la personnalisation de la page de démarrage Google qui permet d'afficher plein de gadgets ;)

    RépondreSupprimer
  12. @Xapur

    Je plaisantais, bien sûr :D

    Je n'aime déjà pas Netvibes, alors encore moins son ersatz iGoogle ^^

    RépondreSupprimer
  13. (Netvibes te balance régulièrement les flux avec un ou deux jours de retard, contrairement à Feedly qui se sert directement dans Google Reader)

    Le monsieur nous dit qu'il ne veut pas changer. Je crois que c'est un vieux rétrograde réactionnaire en devenir :-)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !