06 février 2013

Moral de blogueur

Dans notre vie de blogueur, on connaît des hauts et des bas. Je suis dans une période où j'ai l'impression que tout va mal, que mes blogs ne fonctionnent pas (ce qui n'est pas bien grave) et que je n'arrive plus à produire du contenu intéressant, notamment pour le présent blog et le blog bistro (pour le blog politique, c'est un peu différent, les cycles sont beaucoup plus courts et dépendent de l'actualité).

J'en discutais ce matin avec un honorable confrère mais néanmoins ami : il est dans une période de creux. Plus envie de bloguer, l'impression de faire de la merde. D'une manière générale, parmi les blogueurs "de ma bande", j'ai l'impression que tout le monde roule un peu sur la jante. Même Sarkofrance a fait un billet assez pessimiste, ce matin. Pour ma part, j'ai une chance, je peux faire un billet sur à peu près tout. Il me suffit de prendre le premier article (qui ne concerne pas un fait divers) et je peux raconter n'importe quoi. Tiens ! Par exemple, je suis en train de faire un billet qui sera peut-être long pour expliquer que je ne suis pas inspiré. Faudrait pas boire...Toujours est-il que dans mon entourage, je traine une sacrée bande de feignasses !

En discutant avec ce confrère, je me disais que mon blog bistro et le blog geek étaient bien mornes, ces temps-ci. Sur le blog bistro, ça fait longtemps que je n'ai plus raconté une de ces histoires qui ravissent mes lecteurs (moins que moi...) avec des potes, de la bière, des cuites, ... Ici, ça fait longtemps que je n'ai pas présenté un truc utile aux copains blogueurs, une vraie innovation. Je fais des billets sur les réseaux sociaux d'entreprise, sur Google, ... Mais le nombre de commentaire reste aussi dérisoire que le nombre de litres d'eau que je bois chaque jour.

C'est justement en buvant le 18ème demi avec mon sandwich beurre pâté rillettes, ce midi, que j'ai eu l'idée de sortir des graphiques avec l'historique des visites de ces deux blogs depuis janvier 2010. En haut à gauche, le blog geek. A droite du paragraphe au dessus, le blog bistro. J'ai ajouté la barre rouge, sur les deux, environ au seuil des 8000 visites par mois. On constate quand même un beau calme plat aux environs de cette ligne. Mes blogs n'ont pas gagné un visiteur depuis trois ans. Pour être précis, ce calme date de septembre 2009 pour le présent blog et depuis mai 2008 pour le blog bistro. Pour le blog politique, la barre pourrait être fixée aux alentours de 21 ou 22 000 et le calme plat dure depuis septembre 2009 (pour mémoire, c'est en octobre 2008 qu'il est arrivé premier du classement des blogs politiques et en août 2009, premier du classement général). Néanmoins, je ne diffuse pas la courbe ici car l'activité est essentiellement liée à l'information politique : mon blog a, par exemple, cartonné pendant les élections présidentielle et législatives mais est retombé très bas dès juin (la lassitude des lecteurs ou la mienne) mais n'est reparti en octobre.

Dans la courbe du blog geek, on constate trois pointes d'activités (dont celle du mois dernier). Dans le blog bistro, on en voit un un peu important. Ils n'ont aucun rapport avec l'activité que j'ai sur mes blogs mais à des buzz plus ou moins intéressant. Par exemple, si le présent blog a bien marché le mois dernier, c'est parce que j'ai fait un billet il y a quelques mois comment réparer le bouton de l'iPhone 4... Ca intéresse maintenant beaucoup de monde. Le gros pic précédent correspond à un buzz vraiment idiot : la dernière fois qu'il y a eu une grève des fournisseurs de carburant, j'avais fait croire qu'un lascar avait sorti une application pour iPhone permettant de trouver des stations service ouvertes. Pour le blog bistro, j'ai eu beaucoup de visiteurs, en janvier, avec un vieux billet évoquant les fesses de Justin Bieber alors qu'une photo de ses fesses a réellement circulé sur le web, récemment.

Ainsi, le ressenti que l'on peut avoir de l'activité de nos blogs par les différents indicateurs à notre disposition (nombre de visites par jour, nombre de vues par billet, nombre de RT par billet, nombre de commentaires par billet, ...)  mais aussi à notre satisfaction personnelle (le plaisir d'écrire, le nombre de bons billets que l'on pense faire, le nombre de bons billets que l'on pense lire chez les copains) n'a rien à voir avec la forme réelle du blog.

En d'autres termes, si je gagnais du pognon avec de la publicité, mes revenus évolueraient peu. Je ne gagne pas de pognon et je ne cherche d'ailleurs pas du tout à faire monter mon audience par les différentes techniques à notre disposition (SEO, ...). L'audience est trop dépendante des évolutions d'algorithme de Google... D'ailleurs, les évolutions récentes de Google montrent que Google est de moins en moins au service des sites web et de plus en plus au service des gens qui recherchent de l'information (ce qui m'emmerde pour le blog politique, toutes les recherches que l'on fait donnent des résultat dans l'actualité).

Il y a donc une seule solution : avancer, faire des billets de blog, attendre que l'inspiration revienne...

Une solution pourquoi ? Je ne sais pas. Retrouver du plaisir à bloguer ? Il n'a jamais disparu.

29 commentaires:

  1. Pour ma part je suis en stand by, plus l'envie d'écrire à peine celle de lire et puis je suis lassé par cette longue période consacrée au mariage pour tous.

    tout cela me fatigue, quand on ouvre twitter on ne lit que ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien vu ta lassitude. On la ressent chez beaucoup d'entre nous.

      Quant à Twitter, je n'y vais quasiment plus, sauf pour voir les @jegoun...

      Supprimer
    2. tiens du coup j'ai fait un billet sur la presse pour taquiner le Faucon ..... mais pas que ça

      Supprimer
  2. Qu'il me plait ce billet (et que je me sens concerné...)

    RépondreSupprimer
  3. Perso, je suis guidée juste par l'inspiration et si j'ai pas envie d'écrire, bah, je n'écris pas. Mon blog, c'est pour le fun et le plaisir et je souhaite qu'il le reste.

    Par curiosité je suis allée voir GoogleAnalytics, mais bon, j'ai pas bien vu ce qu'on pouvait en tirer (pour rigoler, hein!) Si tu as une fiche ou des clés intéressantes à dévoiler, je suis preneuse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton blog est bien inscrit chez GA ?

      Supprimer
    2. Oui, j'ai bien des courbes et tout ça, mais bon, je vois pas ce que ça peut m'apporter de + que les Stats de blogger (peut être un peu + d'informations)

      Supprimer
    3. Ca peut t'apporter des précisions sur plein de trucs mais moi même je ne l'utilise quasiment plus. C'est surtout un truc pour les pris qui veulent connaître des détails sur des conneries comme leur campagnes publicitaires, la pertinence de leur référencement....

      Supprimer
    4. ah ok.

      C'est vrai que le graphisme des courbes est + zoli...
      Merci pour l'info

      Supprimer
  4. bon...

    c'est simple ,c'est la faute au mois de février, même moi qui suis un blogueur assez épisodique je suis en stand by total.

    cet hiver est à la ramasse et bien long comme le dit jeff. mais tu vient de me donner une idée de billet ;.O

    RépondreSupprimer
  5. c'est la saison qui veut ça, vivement le printemps !

    RépondreSupprimer
  6. Depuis les élections je fais ma grosse fainéasse, mais aussi pour d'autres raisons. Mais ça tu l'avais remarqué je présume.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai remarqué ! Et je comprends. La hargne reviendra !

      Supprimer
  7. Hello je croit que c'est logique, on ne peut toujours avoir envie, être vpassionné, être à fond, le corps et l'esprit ont besoin de décompresser. j'ai eu, dans mon malheur, la chance d'avoir deux mois et demi, novembre- décembre et mi janvier ou mes problèmes de santé m'ont éloignés de ma machine et quelque part cela m'a redonné du tonus, peut être pas autant qu'avant mais cela au niveau blog et écriture m'a fait du bien. Les journées vont aussi s'allonger, le printemps arrive, nous irons la aussi mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il y a bien un phénomène cyclique. C'est encore plus vrai dans la politique d'ailleurs. Et ça dépend évidemment de la vie de chacun.

      Supprimer
  8. C'est creux pour tout le monde, et ça me rassure d'une certaine façon. On a aussi tous des trucs à faire ailleurs. Mais on sait où se retrouver au besoin...

    RépondreSupprimer
  9. Je suis d'accord avec Melclalex, l'actualité politique me pète un peu les burnes en ce moment.
    Et je manque de temps aussi alors j'entasse mes billets non-fait de coté.

    RépondreSupprimer
  10. Eh eh !!!!
    ouf ! Je croyais être le seul !
    Ouais, moi aussi, je suis une grosse feignasse en ce moment.
    En 2012 je tournais autour de 18 billets par mois et là 4 billets en janvier.
    Pour moi, ça doit être le cap des trois ans de blog qui fait ça.
    :)

    RépondreSupprimer
  11. Personnellement, j'ai fait du blogging un revenu, donc les fluctuations impacte directement les revenus. 2012 a été la meilleure année pour moi, et 2013 en revanche ne s'annonce aussi bien. Cela dit, de mon côté, toujours pas mal de matière à écrire,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du mien aussi ! Mais surtout pour la politique.

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !