23 octobre 2013

Bien cibler les réseaux sociaux pour diffuser de l'information

L’ami Romain me met en copie d’un tweet où il cite un billet de Autour du web où le taulier indique un machin pour envoyer ses publications Google+ vers d’autres réseaux sociaux. Qu’il en soit remercié ! Mais c’est une très mauvaise idée… Ce n’est pas utile d’avoir plusieurs réseaux sociaux pour y partager la même chose.

En d’autres termes, ceux qui ont le même usage de chaque média me fatiguent. Je l’ai déjà dit. Je recommence.

Ce que je fais pour mes blogs

Les billets que je produits sont automatiquement balancé vers mon compte Twitter et des pages Google+ et Facebook mais pas vers mes profils Facebook et Google+. Je les y diffuse uniquement si je veux toucher des connaissances qui ne suivent pas forcément mes blogs.

Par exemple, j’ai fait un billet politique, ce matin, pour montrer mon soutien à un candidat pour les municipales dans ma commune de naissance. Je l’ai diffusé sur mon compte Facebook parce que j’ai des copains de là-bas qui me suivent. Le présent billet pourra être diffusé sur mon compte Google+ parce que j’y parle de Google+.

Ce que je fais pour les blogs des copains

Il m’arrive de les RT si je ne suis pas en opposition avec le contenu (sur le fond ou la forme). Je ne les mets jamais sur mes profils Facebook ou Google+, sauf si je les trouve particulièrement intéressants, c'est-à-dire, pour Facebook, s’ils peuvent réellement intéresser soit mes relations politiques soit mes copains bretons.

Il m’arrive de faire des « +1 » ou des « like » quand je vois passer une publication mais c’est purement de complaisance.

Par contre, il est assez fréquent que je les reprenne sur mes propres blogs (même si j’ai baissé le rythme).

Ce que je fais pour les informations

Il m’arrive souvent de tweeter des informations qui m’intéressent mais très rarement de les mettre dans Facebook ou Google+. J’ai compté sur Google+ (et ça doit être pareil pour Facebook, je suppose) : je publie moins de 2 liens par mois (en plus de ce que je publie dans les communautés ou groupes voire des « repartages » qui sont assez rares et de la publication de certains de mes billets).

Trop d’information tue l’information…

Comment je lis ?

Dans Google+, je lis à peu près toutes les publications. Dans Facebook, ça dépend des périodes. Dans Twitter, c’est uniquement quand je me fais chier au comptoir.

Ce que je préconise

De bien cibler la clientèle… Un type qui est très actifs sur Twitter ne doit surtout pas diffuser les mêmes informations dans les autres réseaux sociaux.

3 commentaires:

  1. Je pense aussi qu'il ne faut pas en faire de trop, personnellement quand je vais sur Facebook, je ne cherche pas les billets politiques des copains.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien pour ça que je ne les mets pas !

      Supprimer
  2. Personnellement je balance mes articles directement sur Twitter et ma page Facebook dédiée au blog. Mon profil Google + ne contient que des liens vers mes articles. Tu en penses quoi de cette démarche ?
    Il m'arrive de partager mes articles sur mon Facebook perso quand j'estime que ça pourrait intéresser certains copains.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !