28 octobre 2009

Charte des commentaires


En remontant ma braguette, après déjeuner, je me suis rappelé qu’il fallait que je rédige une charte des commentaires. Ca fait suite à une discussion que j’ai eue avec Olympe (sous Twitter, je crois) et à un échange de commentaires avec Vogelsong suite à son avant dernier-billet.

Non ! Il ne s’agit pas de dire ce que peuvent faire les gens dans les commentaires à mes billets : ils font ce qu’ils veulent. J’ai choisi de ne pas modérer les commentaires pour que les blogs puissent vivre pendant mes heures de bistros ou de boulot.

Il s’agit juste de dire ce que je réserve aux commentaires laissés par d’autres (ou par moi quand je ne suis pas à jeun) suite à mes billets dans mes blogs.

Tiens ! D’abord, je me réserve le droit de supprimer TOUT commentaire. Certains crieront à la censure : je m’en fous. C’est mon blog. J’y laisse les commentaires que je veux. Nananère.

Je me réserve le droit de supprimer tout commentaire pas aimable avec mes commentateurs ou avec moi. Les blogs sont un espace de loisir. Je ne suis pas là pour qu’on me casse les couilles.

Je me réserve le droit de supprimer tout commentaire vraiment hors sujet ou trop long émis par des gens qui ne font que ça ou que je ne connais pas. Comme le BA chez Vogelsong et un certain Rachid (ou Farid, je ne sais plus) qui mettent les mêmes conneries dans tous les blogs de gauche pour se faire entendre. Ils n’ont qu’à ouvrir un blog, se faire reconnaître et arrêter de marcher sur le boulot des blogueurs qui se font chier à bosser pour tenir un blog. Un peu de respect, bordel.

D’une manière générale, je me réserve le droit de supprimer tout commentaire trop long d’un type qui n’est pas un pote. Pas systématiquement. Souvent, je n’ai pas le temps de lire ou le style ne me plait pas ou le machin n’a pas d’intérêt. Je n’aime pas qu’on me force à lire des trucs, je n’ai pas que ça à faire. Alors j’efface, dans le doute.

Je me réserve le droit de supprimer tout commentaire qui ne respecterait pas totalement la loi à mon goût, notamment les commentaires insultant pour des personnes publiques. Ce suis responsable juridiquement et je ne tiens pas à me retrouver devant un tribunal parce qu’une andouille a bien rigolé en écrivant un truc.

Enfin, je me réserve le droit de supprimer tout commentaire d’un pote qui se moquerait du physique des personnalités politiques. Même si je ne les supprime que quelques jours après, histoire de poursuivre une discussion. Ce n’est pas en appelant quelqu’un « le nabot » ou « le nain » qu’on gagnera des élections.

Pour ces deux derniers paragraphes, si je ne le fait pas systématiquement, c’est pour une raison technique : je traite les commentaires à partir de l’iPhone et supprimer les commentaires prend un temps infini. Je tiens donc à mon excuser auprès d’éventuelles victimes.



28 commentaires:

  1. j'ai le droit de recopier ce billet sur mon blog ? (sauf pour le cassment de couilles évidemmment)

    RépondreSupprimer
  2. Oui, tu as le droit. A condition de mettre un lien (pas pour les droits d'auteur ce dont je me casse les ovaires).

    RépondreSupprimer
  3. @Olympe c'eût été plus drôle si tu avais dit que tu le pompais (le billet) :)

    du coup moi z'aussi je vais le copiter !

    RépondreSupprimer
  4. Copiez, copiez, mais faites des liens, bordel, des liens !

    RépondreSupprimer
  5. Tu ne crois pas que cela risque d'être contraignant de rendre publique ces règles, si jamais tu souhaites, pour une raison ou une autre, ne pas les respecter à un moment ?

    RépondreSupprimer
  6. Mathieu,

    Non. D'ailleurs, seule la première règle est importante : "je me réserve le droit de supprimer TOUT commentaire". C'est mon blog, point barre, je fais ce que je veux.

    RépondreSupprimer
  7. mais alors on va faire comment pour troller ?

    ;o)

    m'enfin,
    @+

    PS et puis parfois... le Na peut être beau... ça fait un Na beau...
    aarrgghh je vais être supprimé...

    RépondreSupprimer
  8. Trolle avec des messages courts. En plus seuls les commentaires courts sont lus par les autres.

    RépondreSupprimer
  9. tu me connais pas, tu vas pas me deleter? ;-)

    RépondreSupprimer
  10. Je te connais : tu as commenté chez Gaël.

    RépondreSupprimer
  11. Pareil que dame Olympe : si je linke, j'ai droit de faire repompe ? Parce que j'aurais pas dit mieux...

    J'apprécie particulièrement le (copier coller, agis tout de suite...)
    "Je me réserve le droit de supprimer tout commentaire pas aimable avec mes commentateurs ou avec moi. Les blogs sont un espace de loisir. Je ne suis pas là pour qu’on me casse les couilles."

    Rien à rajouter à ça !

    Bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
  12. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  13. Et bien t'es un vrai taliban.
    Bon je m'arrête là, ça va être trop long après.
    Le Nananère m'a fait rire, je dois être un peu puérile.

    RépondreSupprimer
  14. mtislav,

    Ce billet a un fondement. Je suis assis dessus.

    Aude,

    Mais non, mais non, ...

    RépondreSupprimer
  15. commentaire : nom masculin

    1. Éclaircissements, observations et remarques sur un livre, sur un texte, pour en faciliter l’intelligence.
    * Ample commentaire.
    * Commentaire sur Aristote.
    * Ce livre est si obscur et si difficile qu’on ne peut le comprendre sans commentaire.

    2. (Figuré) (Familier) interprétation, le plus souvent maligne, qu’on donne aux paroles ou aux actions de quelqu’un.
    * Voilà comme il a conté le fait ; mais le commentaire ajoute, dit que…
    * Il fait des commentaires sur les actions de tout le monde.
    * On ferait là-dessus un beau commentaire.
    * On fit divers commentaires sur cette action-là.

    Expressions :
    * se passer de commentaires : (Figuré) (Familier) Se dit dune chose qui est très claire, qui n’a pas besoin d’être expliquée.
    * pas de commentaire : (Figuré) (Familier) Se dit pour imposer silence à un inférieur qui se permet de faire des observations sur ce qu’on lui ordonne ou sur ce qu’on lui défend.


    [J'adore le : Je me réserve le droit de supprimer tout commentaire qui ne respecterait pas totalement la loi à mon goût […] !!! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  16. Poireau,

    Pour ton crochet : oui... Je ne suis pas un juriste et je ne sais pas si un machin un légal ou pas. C'est donc bien mon propre goût qui est en cause ! Ma manière d'évaluer un propos en fonction de mes connaissances de la loi.

    RépondreSupprimer
  17. partageons votre avis
    bonjour chez vous n° 6

    RépondreSupprimer
  18. J'ai testé, c'est moi qui ai été obligé de supprimer mon commentaire alors que j'insultais le taulier. C'est insupportable, cette charte n'est pas respectée. Sévissez !

    RépondreSupprimer
  19. @Mtislav tu as raison de te plaindre ! Monsieur le taulier boit des bières avec des z'influents, du coup on doit tout faire !

    RépondreSupprimer
  20. Ah ah, même pas peur !

    Ceci dit, je te rejoins quant à la longueur d'un commentaire. Pourvu qu'il soit concis et clair, ça fait gagner de l'interêt et du temps !

    RépondreSupprimer
  21. (je n'ose pas penser à la charte que Nicolas nous sortira quand il ouvrira sa braguette)

    RépondreSupprimer
  22. Homer : oui.

    Suzanne,

    Je me réserve le droit de ...

    RépondreSupprimer
  23. bon si je comprends bien, comme je suis nouvelle, je vas me faire couic-censurer!
    au secours je veux parler!!!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  24. Xavier Gillard, un ancien chieur10 mars 2010 à 20:32:00

    Ça fait plaisir de voir du bon sens sur le net! C'est pas comme si ça régnait!

    RépondreSupprimer
  25. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  26. Ah j'avais pas encore lu !

    Bon bha, je serai sage...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !