17 juillet 2010

Trop d'abonnés tue le réseau ?

Grace à Twitter, je suis tombé sur ce billet où l’auteur raconte comment une twiteuse a perdu le fil du réseau social au fur et à mesure de la croissance du nombre d’abonnés à son compte twitter. Forcément, à partir de 13000 interlocuteurs, la conversation est plus difficile à tenir.

Concrètement, quand on a 300 abonnés, on papote avec une vingtaine. Quand on dépasse un certain stade, on papote avec trop de gens donc de moins en moins avec les vingt premiers qui se sentent délaissés et ne vous causent plus… La famille se disloque.

Je ne sais pas quel est le point supportable. J’approche les 1300 abonnés. Selon les heures, je ne maîtrise plus rien. Mais quand je vois certains de mes collègues blogueurs geek qui en ont des dizaines de milliers, ça me dépasse. Tiens ! Eric de Presse Citron frise les 45000 ! Il raconte d’ailleurs quelques anecdotes dans les commentaires du billet que je cite.

Heureusement que les lecteurs des blogs politiques sont moins accroc à Twitter que ceux des blogs geeks.

Cela dit, je n’ai rien à dire dans ce billet. Par contre, dans mon billet d’hier, je conseillais à mes lecteurs blogueurs de multiplier le nombre de leurs abonnés pour favoriser les « RT ». C’était peut-être bien une belle connerie !

A méditer…

10 commentaires:

  1. Oui, il y a une dissolution des conversations. Trop de gens qui ont l'air sympa et qu'on suit par réciprocité. Au moins, avec un blog on n'est pas obligé de lire tous nos lecteurs.

    C'est peut-être la limite de Twitter. Mais, dans l'ensemble, ça reste gérable. On mémorise quelques personnes (un peu plus que les 20 dont tu parles). Dans l'ensemble Twitter c'est un réseau d'information, par un réseau social (comme Facebook).

    RépondreSupprimer
  2. Fais un petit test pour voir :
    Créer 2 twitterlist...
    Une avec tes followings avec qui tu papotes, et une autre avec ceux dont les status t'intéressent (infos, billets etc...)

    Tu verras ce que représente en fait ton réseau de base ;-)))

    [J'espère être au moins dans une des 2 !]

    RépondreSupprimer
  3. Dada,

    Oui, mais je ne veux pas vexer les gens. En plus, les listes sont assez chiantes à utiliser avec l'iPhone.

    Eric,

    Je crois que ça dépend de l'usage qu'on en fait... On est à la limite. Mais je crois que l'aspect "réseau d'information" a... une limite, tu en parlais d'ailleurs dans un billet, chez toi, je crois : trop d'information tue l'information.

    RépondreSupprimer
  4. @Nicolas

    Je te propose juste un test pour quantifier ton réseau "réel" !

    Pour les twitterlists, pour ne vexer personne, tu peux les mettre en mode privé : ni vu, ni connu ;)

    RépondreSupprimer
  5. Dada,

    Je ne veux pas quantifier mes amis !

    Je ne savais pas qu'il y avait des listes privées.

    RépondreSupprimer
  6. (oui, je rattrape un peu mon retard de lecture, et c'est marrant, j'aime bien commencer par PLA pour "revenir", c'est plaisant).

    Je me suis aussi posé la question, cette semaine, pourtant je n'ai que 200-300 abonnés.

    Je me suis fait aussi cette réflexion bête, parce qu'un peu lassé du blog en ce moment : quand tu as un petit coup de cafard, dans le blog, tu peux raconter une connerie qui te met de bonne humeur, ou te confier. Dans twitter, c'est impossible, c'est trop hall de gare.

    RépondreSupprimer
  7. Oui. Mais paradoxalement, Twitter est beaucoup plus intime, un twit va être lu par une dizaine de personnes au max !

    RépondreSupprimer
  8. Oui tu as raison. J'avais pas pensé à ça. Tiens, tumblr permet de faire des billet "privés", ça doit sans doute être destiné aux "followers". Un melange entre un blog et twitter. Ca en fait des plateformes...

    RépondreSupprimer
  9. Je me suis replongé dans Tumblr (on en parlait hier dans buzz). En fait, j'ai une "abonnée" qui diffuse vachement de truc, son gâche complètement de Dashboard ! Avec 8 abonnés, c'est plus pénible qu'avec mes 800 dans twitter.

    RépondreSupprimer
  10. "Ca gâche". "vachement de trucs"...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !