25 mars 2011

Style et orthographe : les deux mamelles du blogage (#FF)

« Un blogueur peut-il faire des fautes d’orthographe ? » C’est Disparitus qui pose la question. C’est une excellente question, d’autant que les fautes d’orthographe ne sont pas blâmables, tout le monde en fait. Mon truc à moi est plutôt d’oublier des mots, tellement j’essaie d’aller vite. En outre, il est beaucoup plus facile de détecter les fautes des autres que les siennes, en se relisant.

Dans son billet, Disparitus a raison : une mauvaise orthographe nuit à la crédibilité des blogueurs, notamment dans les blogs politiques que l’on fréquente tous les deux abondamment. Une analyse ou une information de qualité disparaît souvent au sein d’un texte dur à lire parce qu’il n’est pas correctement rédigé.

Ainsi, l’orthographe n’est pas seule à être importante, il faut soigner la lisibilité du texte, ce qui est rendu difficile par le support (il n’y a pas de manuel pour savoir écrire sur machin que les passants lisent diagonales).

Un seul mot d’ordre : faites gaffe !

Le contraire est également vrai. Trop de blogueurs se prennent pour des écrivains et finissent des proses avec plein de jolis mots et de belles tournures de phrase mais, quand on arrive au bout, on se rend compte qu’on n’a pas retenu l’idée principale, tant était le blogueur à sa tâche : se convaincre lui-même qu’il pourrait être Proust. Ou BHL.

Ca n’arrive jamais dans les blogs geeks (qui seraient plutôt concernés par mon « mot d’ordre » ci-dessus) mais est très fréquent dans les blogs de gauche. Quand je vois des beaux textes incompréhensibles chez des réacs, ça m’amuse beaucoup. Chez des blogueurs de gauche, moins.

C’est un phénomène qui m’avait marqué quand j’ai commencé à tenir des blogs et « à me prendre au sérieux », dans les blogs politiques et surtout sur des sujets économiques (qui m’intéressaient beaucoup, au départ), on avait l’impression que le blogueur avait voulu écrire soit :
-         un article de journal,
-         une dissertation d’étudiant en économie.

Nous ne sommes plus étudiants et n’est pas journaliste qui veut…


22 commentaires:

  1. Nous sommes un certain nombre de blogueurs du centre, notre orthographe et notre syntaxes sont en général plutôt bonnes. Pour ma part, je fais des textes longs etj'oublie tjs qq coquilles. Faut faire avec.

    Mais je trouve le conseil de serrer l'orthographe judicieux.

    Pour les conseils de rédaction, le mieux est de se reporter à l'ancien blog (left blog) d'Éric Mainville,

    http;//crisedanslesmedias.hautetfort.com

    RépondreSupprimer
  2. Ah ! Hervé ! J'ai l'impression que tu ne connais pas tous mes blogs. Celui-ci est pourtant plus ancien que Partageons mon avis...

    Parmi les centristes, celui que je lis le plus est celui de l'Hérétique... Il gagnerait beaucoup en allégeant...


    Quant à Eric, je considère que c'est lui qui m'a tout appris au cours de longues discussions que nous avons eues (quand il habitait encore Paris).

    RépondreSupprimer
  3. Les erreurs dont tu parles sont moins irritantes que d'autres : au moins, on a le sentiment de pouvoir faire quelque chose pour les réparer.

    Sur notre blog, la rédaction a embauché un ghost writer. Il nous écrit des billets fantômes !

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai que je n'ai pas l'impression de m'énerver sur les fautes d'orthographe de votre rédaction.

    RépondreSupprimer
  5. L'Hérétique,

    Des phrases... Certains de tes billets sont trop longs. Mais si je te citais c'est uniquement pour charrier Hervé qui me parlait des blogs centristes et tu as le seul que je lise !

    Ma remarque n'est pas négative : chacun fait ce qu'il veut !

    RépondreSupprimer
  6. Monsieur
    J'apprécie beaucoup votre style et votre orthographe.
    Je prends exemple sur vous et oublie quelquefois quelques mots dans mes rédactions.
    J'avoue que moi aussi, je remarque les fautes des autres "rédacteurs en chef", que vous appelez (et cela me fait beaucoup rire) tauliers.
    Mes fautes sont invisibles à mes yeux.
    Je termine ce commentaire en disant que votre billet est remarquable.
    En espérant vous revoir bientôt dans votre troquet, veuillez accepter ...
    :)

    RépondreSupprimer
  7. @Nicolas
    Oui, je sais que c'est un travers : il faudrait que je prenne le temps de travailler davantage les billets ; j'ai souvent la plume qui s'emberlificote dans le fil de l'écriture.
    Tiens, justement, coïncidence, je prépare un billet sur les "plumes" de la blogosphère : tu y figures en bonne place...

    RépondreSupprimer
  8. vlà que tu parles encore de mamelles...obsédé :-)

    RépondreSupprimer
  9. Isabelle,

    Oui (tu es taguée dans mon billet de ce soir).

    L'Hérétique,

    Merci !

    Tant que j'y suis, tu devrais aussi revoir un peu le blog et la présentation globale des billets (police de caractères plus grande, "justification" des textes, ...).

    Gildan,

    J'accepte avec plaisirs vos salutations distinguées.

    RépondreSupprimer
  10. ZYVA, Ta réson, fô faire gafe

    RépondreSupprimer
  11. Disp,

    Heu...

    Isabelle,

    C'est la même chaîne que celle de Partageons l'Addiction, j'essaie d'y répondre dans les trois blogs...

    RépondreSupprimer
  12. Pas évident de faire court, ou de faire long...Quand tu fais long, tu as le sentiment d'ennuyer et quand tu fais court, tu as l'impression que tu ne racontes rien...Ou est le juste milieu au bout de presque 4 ans de blogsphère ?

    RépondreSupprimer
  13. Eleonora,

    Il y a pas de juste milieu, à chacun de voir. Sur un de mes autres blogs, j'ai fait un billet relativement long parce que j'avais des choses à dire.

    Hier, ici même, j'ai fait un billet pour relayer le billet d'un copain qui gueulait contre l'existence d'une application homophobe pour iPhone. Trois lignes ont suffit. J'aurais pu faire un couplet complet sur l'homophobie, sur Apple qui pourrait contrôler plus ce qu'il met sur le marché.

    Mes lecteurs savent que l'homophobie c'est mal et que les pratiques commerciales d'Appel sont assez peu recommandables. Si j'avais fait plus de trois ligne, ça aurait fait chier le lecteur et, surtout, ça aurait brouillé le double message que je voulais faire passer :

    1. L'existence de ce machin lamentable,
    2. La recommandation de la lecture du billet d'un copain qui s'est déjà exprimé sur le sujet.

    C'est une des raisons pour lesquelles des lecteurs aiment mes blogs, je ne les force pas à lire des "âneries" déjà lues ailleurs.

    RépondreSupprimer
  14. @ Jegoun

    Je n'ai lu ce bille que parce qu'il parlait d'orthographe. En général, je trouve vos blogs inintéressants.

    RépondreSupprimer
  15. C'est bien pour cette même raison que je ne lis pas ton blog.

    Je n'ai pas l'habitude de trainer dans les blogs pour dire que ceux de mon aile politique sont meilleurs en orthographe (avec les gauchistes, j'aurais du mal à dire ça objectivement, d'ailleurs) car je trouve ça totalement grotesque et je plains Bayrou et autres d'avoir de tels militant.

    Par ailleurs, je suis toujours aimable avec les gens qui le sont avec moi.

    Enfin, quand je n'aime pas un blog, je ne viens pas suivre le taulier dans twitter ou, alors, je cherche à suivre les luens qu'il me propose je connais donc ses blogs. J'évite de dire au taulier que ses blogs ne sont pas intéressants d'une part par savoir vivre élémentaire et d'autre part parce qu'on est dans un espace de loisir où chacun fait ce qu'il veut.

    Ce qui ne m'empêche pas de suivre des blogs qui ne m'intéressent pas pour des raisons diverses.

    Et quand dans un premier commentaires je viens me vanter de mon orthographe, je ne fais pas de faute dans le suivant.

    RépondreSupprimer
  16. Les gars, du calme. Des fautes, j'en vois partout, chez tout le monde. Dans le monde réel ousqu'on est payé pour travailler, pas comme les blogs, quoi, je suis correctrice. Dans un grand quotidien du soir. Un arbitre ? Qu'on me livre les cartons jaunes !

    RépondreSupprimer
  17. @Hervé Torchet

    Vas te torchet ! Et ce n'est pas une faute. On se sent bien ici.

    RépondreSupprimer
  18. Au besoin, je me permets de vous signaler l'existence de notre service : www.verifaute.fr. Je ne vous en voudrais pas de ne pas publier ce commentaire que vous pouvez interpréter comme de la publicité.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !