02 mars 2011

Surfer sans les yeux, c'est possible !

(billet sollicité) 

C’est un raccourci fréquent, l’accessibilité est souvent réduite à un seul type de handicap. Le web avance, Web 2.0, puis Web 3.0, on parle d’écran tactile, même plus tôt que prévu, celles à projection holographique par IBM … Qu’en est il des technologies accessibles aux personnes handicapées ? 

Il existe des applications de publication interactive accessible aux personnes en situation de handicap (personnes aveugles, malvoyantes, seniors, handicap moteur). Elles sont souvent développées en Flex, animées par du Flash, enrichies par le RichMedia. Ce qui est rare c'est de trouver des applications pensées et réfléchies avec la notion d’accessibilité numérique (contenus lisibles, utilisables, interprétables par des personnes handicapées). 

En surfant sur la toile, on découvre rarement des applications numériquement accessibles. Voici deux exemples : une démonstration complexe avec Veolia et une simple avec Total. La rareté de ce type d’application de publication interactive est de pouvoir travailler avec des supports, comme le PDF accessible ou la vidéo accessible, entièrement conformes aux normes d’accessibilité WCAG 2.0.

Comme dirait François Rabelais : « Science sans conscience n'est que ruine de l'âme ».




4 commentaires:

  1. Notamment les agences qui créent les sites internet devraient plus souvent penser à bien coder l'accessibilité aux malvoyants. Ça n'a rien de bien compliqué !
    :-)

    RépondreSupprimer
  2. Oh, it is a great post! I really like it!^_^

    RépondreSupprimer
  3. I love the smell an e-mail makes taring eyes open to the very awake position of introspection and self examination which always turns into a bout of masturbation.

    http://illshowyoumine-untitled.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  4. Poireau,

    Oui, il suffit de faire des écrans en braille.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !