01 avril 2013

Ce que prépare Google pour les blogueurs

On sait maintenant pourquoi Google va fermer Google Reader : ils s'apprêtent à sortir un remplaçant qui nous permettra de « bloguer » quand de bonnes conditions ne sont pas réunies, à savoir de l'entreprise avec des proxys (qui interdisent l'accès à certains sites, comme les réseaux sociaux mais aussi quelques blogs) ou quand l'accès à Internet est délicat (par exemple dans le métro quand la 3G ne passe pas).

Bloguer est à prendre au sens large : il s'agit de faire ce que nous faisions avec Google Reader : lire des flux, les partager dans les réseaux sociaux (ou ailleurs...), commenter les blogs des copains et répondre aux commentaires dans son propre blog (uniquement pour les utilisateurs de blogs Blogger), … Il s'agit également de faire ce que nous pouvons faire avec Google News.

Ce sont les comptes Google+ qui seront utilisés pour centraliser le tout mais à peu près indépendamment de Google+ en tant que réseau social. J'y reviendrai.

Sur PC, l'accès se fera directement à partir de http://www.google.fr par les menus présents dans la barre noire en haut (qui sera d'ailleurs prochainement refondue) en mode https afin que le réseau de l'entreprise ne voit pas ce que vous faites.

Le compte Google+ devra être autorisé à accéder aux réseaux sociaux pour y poster des informations. Cette autorisation pourra être faite à partir d'un PC autre que celui de l'entreprise ou à partir de l'application smartphone.

L'application web comme celle du smartphone seront à peu près identiques au Google Reader que nous connaissons – encore – aujourd'hui avec une différence près, les commentaires des blogs ou des sites webs seront visibles directement dans les applications, sans accéder au web et il sera possible de commenter, pour les plates-formes de blogs qui auront un accord avec Google.

Google met en effet un certain nombre d'API à la disposition de ces plates-formes mais l'accord sera surtout utile pour que Google puisse lui-même accéder à des API que devront développer ces plates-formes pour que Google puisse y déposer les commentaires (en indiquant précisément où ils doivent être déposés : suite à un billet ou en réponse à un autre commentaire).

Toutes ces API seront évidemment prêtes à la sortie, le 1er juillet (à confirmer, l'homologation finale n'étant pas encore terminée), pour les outils Google, à savoir Google+ mais aussi les blogs Blogger. Surtout, Google travaille de longue date avec Wordpress pour que tout soit prêt également à cette date, afin de ne pas mécontenter les geeks. Les autres plates-formes de blog mais aussi les sites de presse (et tout trucs équivalents) seront prochainement invités à se mettre en relation avec Google pour signer les accords correspondants.

Les accords ont également été signés avec Facebook et Twitter pour les fonctions « off-line » que je vais maintenant aborder.

Fonctions off-line pour smartphone

L'application pour smartphone (disponible prochainement pour tous les grands OS, y compris Windows) permettra de travailler quand l'accès à Internet est délicat ou impossible.

Il est évident que les pages web ne pourront pas être chargées ! Il faudra donc les charger à l'avance, par exemple avant de rentrer dans le métro. Il suffira de lancer l'application qui téléchargera automatique les flux RSS auxquels vous êtes abonnés, de même que les commentaires qui suivent les billets (selon les accords avec les plates-formes ou les éditeurs et les moyens qu'ils ont mis en œuvre). De même, toutes les dépêches accessible à partir de Google News (tel que vous l'avez paramétré), seront mémorisées.

Ainsi, quand vous plongerez dans le métro (par exemple !), la mémoire sera « pleine » de tout ce qui est disponible pour vous occuper le temps du trajet (c'est vous-mêmes qui paramètrerez la mémoire affectée à l'application selon l'historique des flux que vous voudrez mémoriser).

Toutes les actions que vous ferez (partage dans un réseau social avec ou sans personnalisation du message, rédaction d'un commentaire d'un billet de blog ou d'un article de presse) seront mémorisées pour être effectivement réalisées lors du retour de la connexion.

Evolutions à court terme

Des négociations sont en cours avec Twitter et Facebook (avec Google+, c'est plus facile) pour permettre de mémoriser pour une lecture off line avec smartphone ou en mode protégé, au bureau (avec le putain de proxy de l'employeur) des dernières données des TL ou des murs, avec bien sûr, la possibilité d'interagir : repartage, like, …

Si Twitter et Facebook acceptent ces principes c'est parce qu'il devrait en découler un relâchement des « employeurs » qui verront que leurs proxys ne pourront pas tout faire. Google s'engage de son côté à limiter le nombre de partenaires de manière à rassurer ces « employeurs ».

Par ailleurs, des systèmes de statistiques seront mises en oeuvre pour que les tauliers de blogs puissent savoir combien de lecteurs ont lu leur prose en mode "off-line". Ils étudient par ailleurs la possibilité pour que les blogueurs "adsence" puissent recevoir des revenus publicitaires dans ces conditions.

Et le réseau social Google+

Dans tous ces chantiers, Google+ a intégré la possibilité aux tauliers de blogs de fusionner les commentaires de leurs billets avec ceux de leur réplication initiale dans Google+. Les fonctions seront ouvertes pour les blogs Blogger le 1er mai et un peu plus tard pour les blogs Wordpress. Le tout sera étendu à l'ensemble des plates-formes intéressées au fur et à mesure de la signature des accords et de la réalisation des développements informatiques correspondants.

Joli, non ?

21 commentaires:

  1. ça c'est de la news qui sent le poisson (c'est google nose qui me l'a dit) ;)

    RépondreSupprimer
  2. Toi, tu as encore rêvassé dans ta baignoire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas du tout. Ça fait longtemps que j'y pense.

      Supprimer
    2. Ils t'embauchent quand chez Google?
      Tiens, Google annonce la fin de Youtube, c'est pour ça?

      Supprimer
    3. Si nous n'étions pas aujourd'hui, il serait presque possible d'y croire. ;)

      Supprimer
  3. We're a gaggle of volunteers and opening a new scheme in our community. Your website offered us with useful info to work on. You have done a formidable task and our whole group will be grateful to you.

    Also visit my weblog :: house music

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !