12 avril 2008

Toute seule devant Facebook

Facebook est toujours une source de surprises.

Avant-hier, je reçois ce message collectif d’une de mes nombreuses fans qui m’ont déclaré comme ami (j’ai eu la faiblesse d’accepter) : « Facebook, c'est génial pour retrouver du monde, mais je n'ose pas mettre toutes mes coordonnées. J'utilise UNYK pour regrouper les coordonnées de mes vrais contacts. Crée toi aussi ton carnet d'adresses UNYK sur […]. Je les aurai toujours sous la main, et à jour. »

N’ayant pas envie de m’inscrire dans un nouveau machin et n’ayant pas spécialement envie de discuter avec la dame en question (et si j’en crois la photo, d’ailleurs, ce n’est pas une première main), je me fends d’une réponse à tous les destinataires : « Non ».

Mémère me répond : « merci c pas très gentil mais c pas grave je m en remettrais fort bien bonne journée salute ».

Je réponds, ce matin aux aurores : « Ce n'est pas une question de gentillesse. Se connaît-on ? »

Voilà ce que me prends dans la gueule à l’instant : « ON NE SE CONNAIT PAS C EST VRAI MAIS SUR INTERNET PEU DE PERSONNES SE CONNAISSENT ET POURTANT DES LIENS SE CREAIENT ON COMUNIQUE ON SE PARLE ET ON TISSE DE LIENS D AMITIE MAIS VOUS ETES PARISIEN ALORS VOUS AVEZ LA ME?NTALITE PARISIENNE ; LA BAS DI VOUS CONNAISSEZ PAS LA PERSONNE VOUS NE DITES NI BONJOUR NI PARDON MEME SI l ECRASEZ LA PERSONNE CE N EST PAS GRaVE VOUS NE LA CONNAISSEZ PAS CETTE PERSONNE ALORS VOUS POUVEZ L ECRASER SANS MEME UN MOT D EXCUSES . DAND LE MIDI NOUS AVONS DAUTRES VALEURS QUI NE SONT PAS LES MEMES CHER MONSIEUR. GHISLAINE XXXXX DE MARSEILLE. »

Majuscules comprises, je sais, c’est chiant à lire. Je l’ai d’ailleurs dit à la dame. Ca me rappelle l’ère d’avant les blogs où je traînais dans les forums boursier… Ne rigolez pas ! On y trouvais des gens très sympa, qui, comme moi, voulaient autant rigoler avec d’autres inconnus que rechercher des informations boursières. Des gens normaux, quoi. Ceux qui ne vont pas espérer faire fortune en écoutant des informations des forums. Les gugusses énervés (les jeunes traders fous espérant que tout le monde achète des actions GDF en lisant leurs messages et fasse ainsi augmenter le cours). Les gugusses énervés disais-je avant de devoir interrompre ma phrase avec une longue parenthèse qui risquerait de te faire perdre le fil de ma pensée dominical du samedi, toi mon lecteur favori du moment car selon toute probabilité à cet instant précis, tu es le seul à lire ce billet.

Hem. Les gugusses énervés écrivaient en majuscule pour souligner l’importance de leurs propos ou engueuler les gens : « O CONARD FO ACHETE GDF CA VA MON T ». Je répondais alors systématiquement : « Ah ! Capslock bloqué », ce qui faisait bien rire les gens qui suivaient mes conneries dans ces machins (NDLR pour ceux qui n’ont pas connu l’informatique d’avant guerre : la touche « capslock » est la touche « passage en majuscules »).

Cela dit, je ne vais pas diffuser le reste de ma réponse, je ne tiens pas à passer pour un grossier personnage. J’ai un standing à tenir. Jamais un gros mot dans les blogs, toujours poli avec les dames, …

La connerie des gens est insondable ! Néanmoins, une certaine pitié ne peut nous échapper. Il y a des gens qui cherchent réellement des amis sur Facebook et qui passent leurs loisirs à insulter des gens !

Pour ma part, qui ai-je comme Friends (je n’ose pas utiliser le mot « ami ») sur facebook ?

Quelques copains de longue date.

Quelques personnalités politiques pour suivre leur actualité.

Quelques copains rencontrés sur les blogs avec lesquelles il forme étrange d’amitié se développe au rythme de nos déconnades blogosphériques.

Quelques blogueurs plus ou moins connus.

Quelques inconnus dont la dame en question dont j’ai eu la « faiblesse » d’accepter la demande en mariage.

Ca m’amuse de penser que, pour eux, je suis peut-être dans la catégorie « quelques blogueurs plus ou moins connus », d’autant que je n’ai pas déclaré PMA comme étant mon blog, mais l’autre. Ils m’ont sans doute repérés en fouillant les carnets d’adresses de gens qui ne se réfugient pas, sur leurs blogs, dans un anonymat grotesque comme le mien. Je suis anonyme. Personne ne peut savoir qui je suis et je ne communiquerai pas mes coordonnées à la dame !

Faites comme eux ! Fouillez mon carnet d’adresse sur Facebook : il regorge de blogueurs célèbres bien qu’anonymes.

Les gars, ne paniquez pas ! Mon profil est "privé".

Bon ! Je vais répondre à la petite dame en question : « Mémère, arrête donc de me casser les couilles, va donc rencontrer des gens dans la vraie vie ». Au bistro, par exemple.

(photo)

16 commentaires:

  1. En plus, je suis sûr que cette greluche analphabète doit s'appeler elle-même "Jisslaine"...

    RépondreSupprimer
  2. "J ECRIS CHER PARISIEN COMME JE L ENTENDS LES VRAIS PARISIENS QUI SONT HELAS PEU NOMBREUX EUX SONT BIEN .CE SONT JUSTEMENT CEUX DE PROVINCE QUI ONT FAIT LA MAUVAISE MENTALITE DE PARIS ET DE SA REGION . CAR SACHEZ QUE DE PARIS OU DU KREMLIN VOUS ETES PARISIEN MEME REGION DONC C PAREIL .J AIME LES PARISIENS MAIS LES VRAIS ET C CE QUE JE CRAIGNAIS VOUS N ETES PAS UN VRAI VOUS ETES UN INTELLO GROSSIER MAL EMBOUCHE ET CELA NE VOUS HONORE PAS .ALORS RESTONS EN LA VOUS N ETES PAS INTERRESSANT. OUVERT AUX GENS VOUS ? FERME COMME UNE HUITRE OUI ! MAL EMBOUCHE VOUS ETES ET BOUCHE A LA FOIS ET SACHEZ QUE JE NE VOUS ENGUEULE PAS JE DIS CE QUE JE PENSE DE VOUS CE N EST PAS PAREIL. A MARSEILLE ON EST NATURE ON DIT CE QU L ON PENSE ET ON APPELLE PAS CA ENGUEULER MAIS DIRE LA VERITE A BON ENTENDEUR
    SALUT CHER FAUX PARISIEN

    Ca fut la réponse de la dame. Je vais lui indiquer l'adresse du blog, ça ira plus vite.

    RépondreSupprimer
  3. Je n'en reviens pas, y a des gens encore qui croient nouer des amitiés uniquement sur le net ? Mouarf !
    J'ai mis un an avant de renconter l'Ami FILAPLOMB et je regrette pas, il est devenu ami au fil du temps, l'amitié ne vient pas d'un coup de baguette magique, les gens sont zarbis.cantonnées derrière leurs écrans de fumée c'est consternant !

    Mémé, faut arrêter le tranxène, sort de chez toi, offre un pot à Nicolas et va te marrer avec lui ;-)Si je pouvais j' y serai déjà (Tiens au fait, je monterai la prochaine fois avec Filaplomb si Nicolas a un peu de place chez lui, je lui dois un pot !)

    RépondreSupprimer
  4. au bistro, c'est l'heure de l'apéro !

    RépondreSupprimer
  5. Il y a toujours une place pour toi dans mon lit !

    RépondreSupprimer
  6. Mort de rire !
    Mort de rire !

    [je kiffe la photo de ton CV et que tu utilisais plus souvent dans ton jeune temps !].

    ECRASEZ LA PERSONNE CE N EST PAS GRaVE VOUS NE LA CONNAISSEZ PAS CETTE PERSONNE ALORS VOUS POUVEZ L ECRASER SANS MEME UN MOT D EXCUSES . DAND LE MIDI NOUS AVONS DAUTRES VALEURS QUI NE SONT PAS LES MEMES CHER MONSIEUR.

    En clair à Marseille, on peut écraser une personne MAIS FAUT DEMANDER PARDON APRÈS !

    :-)

    RépondreSupprimer
  7. Euh dans le Midi..ben oui mais c'est bien sûr ! C'est dans le Midi qu'on a des cas graves ! Sont plus sympas dans le Nord, la preuve, plus ça va et moins je supporte les trolls qui mettent des liens chez moi (anonymes nus)qui t'ouvrent les chakras et te refilent Ebola !

    RépondreSupprimer
  8. Nicolas
    c'est peut-être la copine à la grosse au Vieux Jacques qui, entre nous, te soupçonne, m'a t-il dit, d'avoir eu des relations sexuelles et coupables avec sa grosse quand il était dans le Midi.

    RépondreSupprimer
  9. Fanette,

    Gardez vos cas.

    Tonnemachin,

    Ca doit être elle !

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour cette franche rigolade :)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. Je vous lis, voire vous publie, après la sieste.