04 mars 2013

Comment sauver Facebook chez les ados ?

On apprend dans les blogs que Facebook devrait annoncer jeudi une refonte de l’interface. Dans cet article de Slate, on apprend que les adolescents se lassent de Facebook au profit d’autres machins de partage. « Quand Facebook s’est lancé, c’était cool d’exposer des détails sur vous, tous les films que vous aimiez, ce que vous faisiez à un instant T, avec qui vous sortiez… C’était, si j’ose dire, jouissif, de pouvoir partager librement avec le monde sans avoir à apprendre comment coder, ou même comment choisir un thème de fond d’écran. Et puis au bout d’un moment, accumuler ces détails, des centaines de photos de vos dernières vacances, et des statuts sur votre nouveau boulot, revenait à se vanter – à forcer vos amis Facebook à ingurgiter des informations qu’ils n’avaient pas demandées. Ce qui avait était cool ne l’était plus ».

L’article signale deux autres difficultés. D’une part, les ados en ont marre d’être suivis par les parents et, d’autre part, les jeunes utilisent de plus en plus leur smartphones pour échanger.

A propos de la nouvelle interface (première lien) : « La volonté du réseau social est avant tout la simplification et la clarification de son interface. Il semblerait que Facebook ait écouté les récentes critiques, car la nouvelle timeline a regroupé toutes les actualités dans une seule colonne centrale, la colonne de gauche étant consacrée aux pages et activités aimées par l’utilisateur. La bannière centrale a aussi subit un petit lifting et est plus lisible. » « Ainsi, toutes les publications de l’utilisateur se retrouveront désormais à gauche de la page, tandis qu’à droite nous retrouverons toute son activité ainsi que celle des ses amis. On remarque aussi la disparition des vignettes sous la photo de couverture (photos, amis, etc…). »

Mon avis ?

-         La dernière version de l’application pour iPhone (je ne connais pas celle pour Androïd) a connu un net progrès mais il faut encore travailler pour la rendre plus rapide.

-         Facebook doit améliorer l’intégration des services, par exemple en incluant Instagram dans Facebook (Instagram va passer de mode, aussi).

-         Facebook a commencé à multiplier les applications pour smartphone (il y a par exemple une application spécifique pour les « messages »), voire pour PC (un peu comme Google qui a une ribambelle d’applications : les gens qui sont sur Youtube ne savent pas qui sont chez Google).

-         Facebook doit faciliter la compréhension du tri des amis et ne permettre la diffusion d’information qu’à certains « cercles » (pour que les ados ne soient pas emmerdés avec leurs parents).

-         L’application pour tablettes doit être revue (elle est trop proche, sur iPad, de l’application pour iPhone). Je suis persuadé que beaucoup de mômes auront prochainement des tablettes…

Qu’en penses-tu ?

8 commentaires:

  1. "La diffusion d'information qu'à certains cercles" : c'est déjà le cas. Tu peux choisir à qui tu diffuses tes informations, en formant des listes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais, mais c'est incompréhensible... Je dis "dois faciliter la compréhension".

      Supprimer
    2. C'est pas faux, autant pour moi !

      Supprimer
  2. Ma gamine utilise Facebook afin de discuter entre copines et a un cercle d'amis très restreint. Donc ce n'est pas des profils comme cela qui vont profiter à Facebook,
    Mon fils squatte les forums, comme nombre d'ados, ils aiment bien se retrouver entre eux, de parler musique, science, société (même le racisme, comme quoi les chiens font pas des chats), voitures, comme la F1 (sa grande passion comme son père) et accessoirement sur des forums en anglais, ça améliore son niveau.
    Il aime bien fighter, comme il dit.
    C'est le format Facebook qui a changé et qui n'est plus aussi convivial qu'avant, les ados comme les adultes.
    Enfin, je crois que depuis le format journal, ce n'est plus aussi agréable qu'avant.

    RépondreSupprimer
  3. Faut qu'ils arrêtent leurs jeux à la mort moi la raie. Les Poker Plus, les Sim's machin, etc, ça me gonfle.

    Et faut trier. Sur Twitter je veux bien me faire emmerder par des connards. Sur Facebook, c'est un truc pour mes amis et les gens que j'aime pas. C'est pas pareil.

    Après les changements c'est maintenant ça commence à bien faire : ils changent leur interface toutes les 5 minutes Facebook, c'est pénible...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils merdent à chaque fois. Dépassés par le succès.

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !