12 mars 2013

La maîtrise d'ouvrage informatique

En sortant du bureau et en rejoignant les allées enneigées de la Défense, je me suis retrouvé à Côté de deux braves gens. La petite dame gueulait contre les "maîtrises d'ouvrage". Typiquement l'informaticienne en grande entreprise qui ne puisse pas comprendre que les utilisateurs des systèmes informatiques peuvent avoir des exigences.

Qu'est-ce que la Maîtrise d'Ouvrage informatique ?

C'est une fonction ou un rôle. Trop de gens calquent leurs définitions sur l'organisation de leur propre entreprise. Ainsi, je fais essentiellement de la Maîtrise d'Ouvrage au sein d'une Maîtrise d'Oeuvre.

Qu'est-ce qu'une Maîtrise d'Oeuvre ?

Bonne question... La Maitrise d'Oeuvre est composée des informaticiens. Ça ne veut pas dire qu'ils font de la programmation. Ils veulent aussi faire de l'intégration, c'est-à-dire qu'ils font faire les développements par des fournisseurs ou achètent des logiciels et font en sorte qu'ils correspondent au besoin de la Maîtrise d'Ouvrage.

Qu'est-ce que la Maîtrise d'ouvrage alors ?

Ce sont les braves gens qui vont recueillir les besoins des utilisateurs potentiels pour les formuler auprès des informaticiens puis qui vont vérifier que les fournitures sont conformes aux demandes.

Et alors ?

Je sais. Je suis long dans mes explications.

Dans la plupart des entreprises, il y a une confusion entre la fonction "Maîtrise d'Ouvrage" et le service qui sera en charge d'opérer la fonction.

Certaines entreprises ont des services voire des directions dédiées à la maîtrise d'ouvrage. J'en connais même qui ont un service dédié pour faire la relation entre les utilisateurs et le service qui assure la maîtrise d'ouvrage. C'est con mais c'est souvent nécessaire, notamment dans les très grandes entreprises, où plusieurs service vont avoir des besoins sur les mêmes applications.

C'est nécessaire mais comme des boîtes s'en passent... C'est possible de s'en passer : c'est qu'il y a à la base une erreur d'organisation. L'erreur d'organisation est très fréquente : souvent les maîtrises d'ouvrages sont assurées au sein des directions informatiques et on confit les travaux à des anciens informaticiens qui ne prennent pas de recul par rapport à leur job précédent et qui ne comprennent pas les besoins des utilisateurs, ces derniers ne sachant pas les formuler.

J'ai déjà parlé du cahier des charges dans ce blog. L'expression de besoin en est la pièce mère : l'informaticien réalisera le cahier des charges à partir de l'expression de besoin formulée par les utilisateurs, représentant la maîtrise d'ouvrage.

Nous voilà au cœur de ce billet et du cri de la petite dame contre la Maîtrise d'Ouvrage. C'est le bordel et c'est le drame de ce métier.

Il faut que des utilisateurs connaissent le métier de la maîtrise d'œuvre pour formuler correctement ses besoins et que l'informaticien connaisse réellement les besoins de l'utilisateur pour les comprendre. L'utilisateur se fait informaticien et l'informaticien se fait utilisateur.

Vous me suivez ?

Au final, c'est quasiment toujours la maîtrise d'ouvrage qui prend la décision puisque c'est elle qui, en principe, a le pognon. Mais comme c'est elle qui décide, chacun aime bien s'appeler Maîtrise d'Ouvrage même s'ils sont d'une incompétence notoire ou, plus précisément, d'une incompétence partielle puisqu'il ne connait pas le métier de l'autre.

Et alors ?

Je n'en sais rien.

J'aurais tendance à penser que les services de Maîtrise d'Ouvrage devraient être appelés autrement... Avec l'évolution des technologies, ce sont nécessairement les utilisateurs qui font le job et ce sont nécessairement à des intégrateurs qu'ils sont confrontés. Il faut revoir l'organisation des entreprises autour de ces intégrateurs, seuls capables d'assurer correctement la fonction de maîtrise d'ouvrage en assistant les utilisateurs dans la rédaction de leurs expressions de besoin et en rédigeant des cahiers des charges pour les fournisseurs tout en étant à l'écoute des fournisseurs pour conseiller les utilisateurs.

Néanmoins ça deviendrait vite le bordel et de nouveaux imbéciles se décrèteraient Maîtrise d'Ouvrage.

Ça fait 27 ans que je vois des réorganisations dans les entreprises...

2 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta gueule connard, je n'ai pas besoin de spam.

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !