23 mai 2013

Yanobs Reader, définitivement !

Vous me connaissez ! Dès que j'ai un sujet dans le crâne, je ne débande plus. Ces temps-ci, c'est Yanobs Reader. Après avoir été conquis par la version web, c'est la version pour iPhone et iPad qui me botte !

Elle n'est pas disponible dans l'Apple Store mais vous pouvez l'avoir autrement. Vous prenez votre mobile, vous ouvrez Safari, vous tapez l'URL, vous créez un raccourci sur l'écran d'accueil, vous sortez de Safari : l'application est là. C'est plus qu'un raccourci : une véritable application. Si j'avais les moindres compétences techniques, je vous donnerais des explications complémentaires.

Sur Android, je ne sais pas comment ça fonctionne. Des confrères me signalent des problèmes techniques. Je crois qu’il y a une histoire d’API à activer dans le menu « préférences ». A suivre...

Dans les commentaires d'un autre blog, MHPA me disait, de mémoire, qu'il a essayé plusieurs trucs pour remplacer Google Reader, mais, sans savoir pourquoi, c'est Yanobs Reader qui donne envie qu'on s'y attarde.

Je vais tenter de lui répondre : la plupart des applications qu'on nous présente sont centrées sur l'ergonomie. Yanobs Reader est centré sur le fonctionnel. Ce qu'on veut, ce n'est pas une jolie application mais un truc qui nous permette de suivre des flux de blogs.

Je vais raconter une anecdote personnelle. Ce week-end, j'étais chez ma mère. Elle a trois combinés téléphoniques : un dans le séjour et deux dans des chambres, à l'étage. La sonnerie du combiné d'en bas ne fonctionnait plus. J'ai passé une demi-heure dans des menus compliqués pour rétablir ça. Véridique. J'arrivais à rétablir la sonnerie mais dès que je déposais le combiné sur le socle, ça ne fonctionnait plus... (J'ai fini par m'en sortir).

C'est le fonctionnel : les gens qui ont conçu ce téléphone ont fait des jolies fonctions qui aboutissent à ce que la sonnerie soit désactivée quand on pose le combiné sur le socle. Je ne vois pas à quoi ça peut servir. Fonctionnellement, un téléphone est un machin qui permet de causer avec un autre imbécile et qui sonne quand on est appelé.

Un lecteur de flux, c'est pareil : c'est fait pour lire des flux RSS auxquels on est abonnés, pas pour imiter un magazine ou pour concurrencer une application à la mode.

Google Reader était parfait : une colonne de gauche avec la liste des flux et une marge colonne de droite avec les billets. Yanobs Reader en est le digne successeur.

Prenez un des principaux concurrents, Netvibes, que j'aime bien par ailleurs. Son utilisation est centrée sur l'ergonomie. Des onglets, des couleurs,... Mais ce n'est pas nécessairement ce qu'on attend.

D'autres aspects font qu'on a envie de s'attarder sur Yanobs Reader. Le premier : son côté artisanal, dans le sens noble du terme. On sent des techniciens, derrière, pas des abrutis sortant d'une école de commerce pensant à des trucs pour séduire des clients mais oubliant ce que veut le client : lire des flux. Le deuxième : on sent l'entreprise normale et pas une de ces startups espérant gagner du pognon grâce à une revente à un investisseur. Yanobs, alors qu'ils ont plein de petits bugs, mettent déjà de la pub et cherchent à vendre une version premium. Vous, je ne sais pas, mais, moi, une boîte qui fournit un service gratuit mais affiche son mode de financement, ça me rassure.

Le troisième : on se retrouve avec une espèce de nouveau produit Google mais qui n'est pas Google. Le cordon ombilical est coupé ! Des trucs comme Feedly dépendent encore de Google qui leur livre les bases de données. Yanobs semble se débrouiller comme un grand.

C'est ainsi qu'on est peut être en train d'assister à la naissance d'un grand ! Et surtout, on a ce qu'on veut : un machin qui nous permette de suivre les blogs des copains, quelle soit leur plateforme, ainsi que différents flux issus de multiples sources.

Les fonctions annexes semblent puissantes avec des filtres et un tas de trucs mais je ne les connais pas encore. La fonction de recherche est pas mal mais j’aurais tendance à suggérer quelques améliorations. Et les autres, ils ont une fonction de recherche ? Qui parmi mes flux a abordé tel ou tel sujet ?

Côté informatique, malgré quelques bugs, ils font un sans faute si l'on considère les délais entre l'annonce pour Google Reader et son arrêt effectif, ce qui a probablement provoqué une accélération brutale chez Yanobs.
  1. Ils ont commencé par mettre en place le moteur et les gigantesques bases de données qui vont capter les flux (de fait, ils sont à jour dans le quart d'heure. Google Reader était immédiat mais avec Netvibes, il faut parfois plusieurs heures).
  2. Ils ont développé une première ébauche d'interface web pour que les utilisateurs commencer à bosser (interface déjà disponible en plusieurs langues) et l'améliorent au fur et à mesure.
  3. Ils ont développé des ébauches d'application smartphone mais auront des bêtes de courses (pour répondre au fonctionnel) avant l'arrêt de Google Reader, dans des technologies innovantes (full HTML5, en gros).
  4. Ils pourront très prochainement travailler sur les fonctions annexes, telles que le partage qu’on attend tous.

Vous aurez compris que je suis séduit....

Ne soyez pas rebutés par votre première journée d’utilisation et quelques lenteurs, une fois que tout est en place, c’est parfait !

11 commentaires:

  1. La version web classique est effectivement très bonne. Rien à dire de ce côté. Il manque une fonctionnalité qu'avait reader, la possibilité de faire des partages directement via des pseudo bookmarklet. Je pouvais donc dans reader, sans ouvrir le billet, partager vers pocket/facebook/twitter. J'avais juste un petit paramétrage à faire, mais pas de plugin. Ca permettait notamment de partager vers pocket un billet que le proxy de ma boîte ne m'aurait pas permis d'ouvrir.
    Maintenant, je ne peux plus.

    La version mobile est du même tonneau, même si le problème de partage est plus critique (copier coller puis ouvrir une nouvelle application, c'est chiant depuis un mobile) et la manipulation Marquer lu / Marquer non lu est chiante.

    La version application mobile, par contre...
    Sur mon téléphone, c'est fonctionnel. Pas de partage (et là, c'est franchement bizarre !), mais c'est trop lourd. 5Mo, bordel !
    Sur tablette, inutilisable. La touche "menu" classique n'est pas affichée (mais implémentée, puisque la touche physique de mon téléphone fonctionne). Donc je ne peux rien faire une fois un billet ouvert. Je ne peux même pas le marquer lu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A propos de la version web classique, hier, j'ai eu un tas de plantage (pas ce matin) et surtout beaucoup de pertes de connexion avec nécessité de refaire l'identification comme si la session n'était pas maintenue plus d'une demi-heure (ce matin aussi).

      Il n'y a pas d'application iPhone donc je ne peux pas te dire. Je pense qu'ils pourraient arrêter l'application Androïd et passer directement à une application HTML5 (à vue de nez, c'est ce que j'ai sur l'iPhone) ce qui me semble un bon choix technique pour ce genre de machin.

      J'espère que le partage va arriver... Sur iPhone, c'est une vraie galère (mais ça le fait...).

      Supprimer
  2. Merci pour ces infos. Je conserve feedly pour l'instant mais mon petit doigt me dit qu'une fois Reader arrêté, on va voir fleurir les gestionnaires de flux, ou les mises à jour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y aura probablement des gros problèmes de stabilités quand Feedly reprendra la gestion.

      Qu'appelles tu gestionnaire de flux ? (question sérieuse : tu as des informations, des liens).

      Depuis quand tu commentes pendant les heures de travail ?

      Supprimer
    2. Je suis en congés (de retour de chez @falconhill, d'ailleurs).
      Bah, un gestionnaire de flux, c'est une interface qui me permet de gérer, organiser, et lire mes flux RSS... un agrégateur, comme on appelle ça aussi

      Supprimer
    3. Ah ! Le mot "gestionnaire" n'est pas très bien choisi : ce n'est pas l'interface qui gère... (mon côté informaticien chieur).

      Supprimer
  3. Y a même un mec qui me harcèle sur G+ pour que je rejoigne une communauté sur Yanobs machin alors que j'utilise Feedly !
    (ceci dit le vrai test sera lorsque les gars de Google vont débrancher la prise^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux pas me souvenir qui a choisi quoi...

      Supprimer
  4. Dis Nico, je me suis inscrit à Yanobs, mais je n'ai toujours pas de mots de passe. C'est normal ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'impression qu'ils sont plantés depuis hier.

      Supprimer
    2. Non, ils sont retombés en marche.

      Supprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !