26 octobre 2011

Ne fusionnez pas vos profils Blogger et Google+

L’information m’a été signalée par Dadavidov hier. Le Blogger en fait un billet aujourd’hui. Il est dorénavant possible de remplacer son profil Blogger par son profil Google+.

Les blogueurs se doutent bien qu’ils ne peuvent pas le faire s’ils veulent rester anonymes.

Néanmoins, ceux qui désirent franchir le pas ou ceux qui ont déclaré une fausse identité dans Google+ devraient se rappeler qu’une recherche Google sur leurs noms et prénoms permettra de les suivre à la trace sur l’ensemble des billets de blogs où ils ont laissé un commentaire.

Mes commentaires sont signés Nicolas. Vous pouvez les chercher avec Google.

Edit :  je rappelle par ailleurs, qu'il est obligatoire de déclarer sa véritable identité à l'hébergeur. En fusionnant les comptes avec un pseudonyme, vous ne pourriez plus respecter la loi...

12 commentaires:

  1. Ça va, mon identité est volontairement "neutralisée". On la trouve facilement mais comme mon pseudo est bien répandu, il n'y a pas de problème !
    :-)

    RépondreSupprimer
  2. Ouf ! Tiens. Je modifie ce billet.

    RépondreSupprimer
  3. Non, en principe tu as un mois pour revenir en arrière.

    RépondreSupprimer
  4. Rapé, je suis déjà partout sur Google. C'est même terrible toutes ces traces laissées volontairement ;-)

    RépondreSupprimer
  5. J'ai découvert récemment qu'on ne pouvait pas changer plus de deux fois d'âge sur Facebook. Ils se rapprochent !

    RépondreSupprimer
  6. Ayé j'ai fusionné :)
    Mais je m'en fous j'avais créé un compte google avec pseudonyme. Donc pour Google je suis Vlad unrâleurdeplus. J'ai bien fait de cloisonner avec un compte google en plus, je m'en rends compte de plus en plus.

    RépondreSupprimer
  7. C'est affreux ! Mon mari va me retrouver sur un blog quand je suis censée prendre le thé chez une amie d'enfance.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). N'hésitez pas à commenter pour autant !